Aller au contenu principal
Angela Wachuka : la kenyane qui décolonise et modernise les bibliothèques de Nairobi

Angela Wachuka : la kenyane qui décolonise les bibliothèques de Nairobi

La jeune femme veut restaurer dans le fond comme dans la forme ces lieux de savoir qui, pour certains, n'ont connu aucune acquisition depuis les années 70.

Par La rédac

Jeune éditrice kényane, Angela Wachuka s'attaque avec son association The Book Bunk à un projet d'envergure qui consiste à décoloniser, moderniser et dynamiser les trois bibliothèques publiques municipales de Nairobi, la capitale du Kenya.

Son objectif : restaurer dans le fond comme dans la forme ces lieux de savoir qui, pour certains, n'ont connu aucune acquisition depuis les années 70 et continuent de distiller une certaine pensée encore trop imprégnée de l'histoire coloniale du pays.

Un portait de Liz Gomis.

Le Néo Géo du dimanche 23 décembre, en podcast.

Visuel : (c) capture d'écran YouTube