Aller au contenu principal
Nazaré de Molécule

Après l'Atlantique et le Groenland, Molécule nous emmène… au creux de la vague de Nazaré

Le nouvel EP du DJ et producteur français trouve de nouveau son inspiration du côté des grands espaces.

Par La rédac

Romain Delahaye (aka Molécule), DJ et producteur de musique électronique que l'on connait pour ses lives conceptuels et ses créations toujours extrêmes, revient avec un nouvel EP intitulé Nazaré, sur le label Ed Banger Records.

Après avoir capté le son des tempêtes à bord d'un chalutier perdu dans l'immensité de l'océan Atlantique Nord (l'album 60° 43' Nord, 2015), puis s'être attaqué au désert de glace et aux températures bien en dessous de zéro du côté du Groenland (l'album -22,7°C, 2018), le Français poursuit ses enregistrements expérimentaux avec Nazaré, un EP qui capte le vacarme des vagues géantes de cette ville de la côte Est du Portugal. 

Molécule et Othmane Choufani © Because Music
Molécule et Othmane Choufani © Because Music

L'eau, encore, est au cœur du projet d'un producteur parti à la rencontre d'une véritable communauté, celle de ces surfeurs de l'extrême — comme Alex Botelho, Othmane Choufani et Benjamin Sanchis, qui ont largement participé au projet — qui parcourent le monde à la recherche de vagues toujours plus imposantes. Conquis par l'expérience, Romain Delahaye entend, à son tour, ne pas se contenter des vagues du Portugal, mais partir à la recherche des autres, celles qui, partout ailleurs dans le monde, atteignent des hauteurs vertigineuses et insensées. De cette aventure Nazaré est le premier chapitre, et d'autres sont à venir.

Le projet ultime c'est d'aller sur la Lune !

« J'ai mis en place un processus artistique un peu singulier, où je pars m'immerger dans des lieux où la nature est dominante et je mets tout ça en musique », dit-il au micro de Luca Beux-Prere pour le Today's Special d'Armel Hemme.

Les vagues que l'on ne dresse pas du tout — celles de L'Atlantique Nord —, celles que l'on tente de dresser comme on peut — celles du Portugal —, les vagues qui ne viennent plus du tout jusque-là — celles qui ne sont pas au Groenland —… et après ? « Le projet ultime c'est d'aller sur la Lune ! », avoue-t-il. Allez, pourquoi pas. En attendant, il y a ce film, Sounds of Surfing, qui retrace et raconte l'aventure humaine et créative de la coalition entre deux mondes totalement différents, et chez Molécule, sérieusement complémentaires.

Visuel © pochette de Nazaré de Molécule