Aller au contenu principal

Art et intelligence artificielle, incompatible ?

Armel Hemme en discute avec Pierre Fautrel, porte-parole du collectif Obvious.

Par Armel Hemme

Une intelligence artificielle peut-elle être créative ? Le collectif Obvious répond oui. Obvious, je vous en ai déjà parlé hier. Trois amis d’enfance, trois colocataires, qui viennent du milieu de la tech. Fascinés par le pouvoir des algorithmes, ils ont cherché à les utiliser dans le domaine de l’art. Il y a un peu plus d’un an, le collectif découvrait les GAN : les Generative Adversarial Networks, ces réseaux neuronaux capables de générer des images. Pierre Fautrel, porte-parole du collectif nous en parle.