Aller au contenu principal

Aux États-Unis, des bibliothèques pop-up dans des lavomatiques

L'endroit le plus propice à la lecture ?

Par Clémentine Spiler

C’est une initiative de Bibliothèques sans Frontières. À Détroit, et dans le Bronx, l’ONG a installé des bibliothèques éphémères dans certains lavomatiques des quartiers les plus pauvres. Le but : mettre à disposition de personnes qui ont une ou deux heures devant elles des outils et contenus pédagogiques. Le programme s’appelle « Wash & Learn ». Il propose des livres, une connexion wi-fi, des ordinateurs portables. « C’est une réelle opportunité d’enrichir la communauté », explique à Model D l’un des responsables du projet.

Bibliothèques sans frontières est une ONG internationale, qui officie également en France, et qui vise à rendre les bibliothèques, et plus généralement l'information et la culture, plus accessibles.

BSF a notamment mis en place des « Ideas Box », des médiathèques portatives. D'ordinaire réservées aux pays en crise humanitaire, elles sont utilisées dans les quartiers défavorisés en France. Comme le racontait La Croix dans un reportage réalisé en mars dernier, ces boîtes à idées de 100 m² conçues par Philippe Starck offrent « une connexion internet, plus de deux-cent livres, des tablettes tactiles, ordinateurs, caméras, jeux de société et jeux vidéo ou encore du matériel pour les arts plastiques ».