Aller au contenu principal
Brasil, País Tropical : comment sonne le Brésil aujourd'hui ?

Brasil, País Tropical : comment sonne le Brésil aujourd'hui ?

Isadora raconte son voyage sud-américain.

Par Ray Volver
Isadora On Air Radio Nova

Bienvenue au Brésil sur Nova, Brasil « País Tropical », titre chanté un soir de 1968 par Jorge Ben dans « O fino da Bossa » une émission animée alors par Elis Regina que les amoureux de sons brésiliens connaissent bien. 1968, une année où les festivals prennent d'assaut ce pays-continent et donnent naissance au tropicalisme, courant musical qui offre alors une nouvelle esthétique à la musique brésilienne autre que la samba et la bossa nova Un mouvement dont les acteurs connaîtront mieux que personnes les effets de la censure dans un pays sous dictature. Presque 50 ans plus tard, me voilà sur la route des festivals au Brésil. Sur scène les enfants de Caetano, Gilberto Gil, Chico Buarque ou Tom Zé, c’était en novembre dernier. De Natal à Belem en passant par Sao Paulo, j’ai demandé :

Comment sonne le Brésil aujourd’hui ?

Et sur ma route, j’ai croisé :

  • Chico César, du musicien et ex attaché culturel,
  • Liniker, chanteur transgenre au succès fulgurant,
  • Roberto Barreto leader du Baiana System, mais aussi Pinduca, roi du carimbo.

Le carimbo, musique emblématique de la partie tropicale du Brésil, venu d’un état à la taille de la France : le Para. Ce soir, nous finirons donc près de la forêt amazonienne, plus proche des Caraïbes que de Rio de Janeiro, et l’on y dansera sur des lambada, des guitarrada et bien sûr le carimbo. Mais pour commencer, plongeons dans la mégalopole vers laquelle toutes les musiques convergent… Sao Paulo avec Debora Pill.

« Brasil, pais tropical », une émission d'Isadora Dartial réalisée par Benoit Thuault.