Aller au contenu principal
Caballero, roi des Belges

Caballero, roi des Belges

Le rappeur bruxellois était de passage à Paris et donc dans Grünt pour la sortie de son nouveau projet en collaboration avec JeanJass : « Double Hélice 3 ».

Par Eva Sanchez

Si vous voulez parler de rap belge, vous ne pouvez pas ne pas mentionner Caballero. Si vous voulez parler de rap tout court, vous ne pouvez pas ne pas mentionner Caballero.

Car Caba est un des rimeurs les plus brillants de cette décennie, et si Bruxelles est, aujourd'hui, l'une des capitales du rap, c’est en partie grâce à Arthur Caballero, roi des Belges. Entre la Rue Neuve et les premiers freestyles dans la rue face au Botanique, Caballero a contracté très tôt le virus incurable du rap. Il se fantasme rappeur depuis tout petit, claque toutes ses maigres payes dans des sapes Ralph Lauren pour ressembler aux Lo Life de New York, et à tous ces rappeurs qu’il idolâtre. Caballero à la tête pleine de rimes et de rêves, pour lui le Pont de La Reine à Bruxelles équivaut au Queensbridge pour rejoindre Manhattan. Éloigné cette fois du camarade JenJass - le contraire est également réciproque -, avec qui il multiplie les sorties ces derniers mois - Double Hélice 3, le dernier en date - voilà Caballero dans Grünt.