Aller au contenu principal
Cola Boyy lève le poing dans le clip d’« All Power To The People »

Cola Boyy lève le poing dans le clip d’« All Power To The People »

Et ce poing-là est rouge.

Par Baptiste Artru

Quarante-huit ans après le « Power To The People » de John Lennon, Cola Boyy enfonce le clou avec « All Power To The People ». Un morceau Disco-G-Funk (D-Funk ?) marxiste, qui explique point par point comment retrouver une liberté sociale et s'abolir du capitalisme.

Après son premier EP Black Boogie Neon (2018), ce titre est une respiration pour Cola Boyy, avant la sortie d'un album actuellement en préparation. « All Power To The People » a été écrit il y a trois ans, alors que Matthew Urango (son nom civil) découvrait ce qui est aujourd'hui son idéal : la gauche radicale.

Il lit à l'époque les écrits de Marx, Lenine, Mao et plus largement de la pensée communiste, dont le chanteur se déclare désormais ouvertement. Pour un artiste de 2019, branché disco ou G-Funk, c'est d'autant plus notable. Cette prise de position très nette fait ressortir le côté décalé de l'exercice, le style disco n'étant pas, et c'est le moins que l'on puisse dire, réputé pour ses textes politisés.

Cola Boyy s'affranchit donc des codes et fait même chanter sur le refrain, et à une chorale d'enfants, ces quelques mots : « Smash These Fachists Down ». « All Power To The People », aussi, est profondément pop, et prouve que l’engagement politique en musique, trop souvent laissé aux uniques scènes rap et hip-hop ces dernières années, a encore de beaux jours devant lui. Voici le texte intégral qui défile à la fin du clip :

Cola Boyy

Retrouvez le live de Cola Boyy aux Nuits Zébrées à La Bellevilloise ici

Visuel  © Gustavo Hernandez