Aller au contenu principal
Nova Classic : « What's Wrong with Groovin » de Letta Mbulu.

Danse et revendication, chant d'exilés

Nova Classic : « What's Wrong with Groovin » de Letta Mbulu.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « What's Wrong with Groovin » de Letta Mbulu.

« What's Wrong with Groovin ? », demande la chanteuse Letta Mbulu en 1967. Une question en réalité posée un an plus tôt par le jazzman sud-africain Hugh Masekela dans son album The Emancipation of Hugh Masekela. Compatriote exilé de Letta Mbulu, il a, quelques années plus tôt en Afrique du Sud, partagé l’affiche avec elle dans ce qui fut la première comédie musicale noire, King Kong, un opéra jazz dans lequel on retrouve également Miriam Makeba. En Afrique du Sud, on est en plein Apartheid et pourtant, le succès de King Kong est phénoménal. C’est d’ailleurs la situation politique du pays qui poussera Letta Mbulu à s’installer aux États-Unis, tout comme Hugh Masekela.

Comme le trompettiste, elle collabore avec Harry Belafonte, mais aussi David Axelrod qui va produire son tout premier album Letta Sings. La reprise que l’on écoute ce matin sortira elle en 45 tours sur le label monté par Masekela avec l'américain Stuart Levine, Chisa Records. La version de la chanteuse sud-africaine est arrivée sur Radio Nova dans les années 90 grâce aux oreilles curieuses de Gilles Peterson qui la programme régulièrement dans son émission World Wide et la compilera dans le disque Desert Island Mix sorti avec Norman Jay. Bon réveil avec ce classique, cette danse pour la liberté d’exister tel qu’on est, tout simplement.

Le Nova Classic, c'est aussi en podcast.

Visuel © pochette de Letta Mbulu Sings de Letta Mbulu