Aller au contenu principal

Danser pendant un concert en Arabie Saoudite ? C’est interdit aussi

Twitter a bien rigolé.

Par Clémentine Spiler

« Pas de danse, pas de trémoussements ». Voilà ce que les spectateurs saoudiens du concert de Tamer Hosny, pop star égyptienne, ont eu la surprise de trouver sur leurs tickets. Une interdiction absurde qui a déclenché une vague de moquerie sur les réseaux sociaux.

Comme le rappelle le quotidien libanais L’Orient le jour, l’Arabie Saoudite s’est récemment ouverte, sous l’impulsion du jeune prince Mohammad ben Salmane et a accueilli des artistes de plus en plus jeunes et populaires ces derniers mois. Leurs concerts, mixtes et survoltés, ne sont pas vraiment du goût des autorités. Concernant le concert de Tamer Hosny, il est prévu que les hommes et les femmes soient placés dans des zones séparées, et devront donc rester le plus immobiles possibles. Belle soirée en perspective.