Aller au contenu principal
Depuis New York, la pop folle de Dirty Projectors

Depuis New York, la pop folle de Dirty Projectors

Nouvo Nova : « Break Thru » de Dirty Projectors.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté: le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Break Thru » de Dirty Projectors.

Comptant parmi les projets les plus fous et les plus pérennes de la pop américaine contemporaine, le groupe new-yorkais Dirty Projectors s’est successivement construit et déconstruit autour d’un seul homme : Dave Longstreth, compositeur ambitieux, guitariste hors pair. Après un album éponyme en 2017 qui voyait Dave essuyer seul une souffrance post-rupture, c’est nettement mieux accompagné qu’on le retrouve sur le premier extrait de Lamp Lit Prose, neuvième disque du groupe. Les arpèges de guitare sautillantes de « Break Thru », ses cordes intrusives et son clip coloré fourmillant d’oiseaux exotiques n’annoncent que du bon pour cet album qui paraîtra en juillet, soit juste avant le concert de la formation à Rock en Seine.

Visuel : (c) Facebook de Dirty Projectors