Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « An Ba Jouk » d’Edmony Krater

Edmony, le gwoka, les cannes à sucre

Nouvo Nova : « An Ba Jouk » d’Edmony Krater.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui  : « An Ba Jouk » d’Edmony Krater.

Les habitués de notre antenne connaissent sans doute déjà son titre « Tijan », paru en 1988 sur l'album Tijan pou vélo, puis réédité en 2015 ans par l'excellent label Heavenly Sweetness. C'est chez cette même maison que paraît à présent An Ka Sonjé, le nouvel album du Guadeloupéen Edmony Krater : à la fois chanteur, trompettiste et percussionniste, Edmony est depuis les années 70 l'une des références du gwoka, ce style typique de la Guadeloupe caractérisé par le son du tambour ka. Au delà de sa fusion caractéristique de jazz et de rythmes caribéens, Krater explore des textures plus électroniques sur « An Ba Jouk », un hommage aux coupeurs de canne à sucre — à écouter sur scène le 12 février au Festival des Voix, à l'Alhambra (Paris).