Aller au contenu principal

« The Exception » de Night Works : métro, boulot, rétro

L'été arrive. Et sa playlist aussi.

Par Bastien Stisi
« The Exception » de Night Works

Vous êtes, parce que le mois de juin arrive tout doucement, en train de constituer vos playlist personnelles pour cet été, et d’envisagez, déjà, le son qui vous accompagnera en bord de mer, de piscine, ou d’autre espace qui vous permettront, quand le temps le permettra, de rafraîchir un air devenu trop chaud pour vos petits corps tous fragiles. Suggestion : le morceau « The Exception », anti déprime et pro joie, signé par Night Works (ex Metronomy ou Christine & The Queens), dont on vous avait diffusé, pendant de longs mois, le single « I Tried So Hard », issu de l’album Urban Heat Island.

Gabriel Stebbing, l’humain derrière le pseudonyme Night Works, raconte, à propos d’un titre qui évite le ton sur ton, et préfère le contraste : « Cela venait d'une période de ma vie où je voulais disparaître et la seule chose que je savais vraiment faire était de mettre un pied devant l'autre. J'écoutais beaucoup Arthur Russell, ce qui m'a inspiré pour prendre mon violoncelle et l'utiliser pour une chanson à moi et ce pour la première fois depuis des années ». Et à propos de la vidéo, qu’on vous dévoile aujourd’hui en exclusivité sur nova.fr, réalisée par l'artiste et cinéaste Française Antonia Luxem : « Je voulais tourner la vidéo à New York, car la chanson était inspirée en partie par un hiver dans cette ville. Je n’avais pas d’argent pour acheter un billet d’avion, mais heureusement, Antonia y était en février. Nous avons ensuite filmé un tas de trucs chez elle à Margate et nous avons fait flotter à travers la ville en guise d’apparition. C'était super bien ».

Night Works - The Exception

Visuel © clip de « The Exception » de Night Works