Aller au contenu principal
Fred Pallem : après la grève, vient le groove

Fred Pallem : après la grève, vient le groove

Le Français est l’invité de Fuzati ce soir à La Petite Halle de La Villette. C’est le Très Groove Club.

Par Bastien Stisi

Vous avez défilé toute la journée, avec quelques camarades, afin de faire comprendre au gouvernement que vous aimeriez profiter un tout petit peu de votre retraite après avoir cotisé toute votre vie dans cette optique ? C'est votre droit le plus formel, et vous avez, de fait, bien le droit de vous détendre un peu. Dès ce soir — mardi 17 décembre pour ceux qui sont un peu paumés —, côté Petite Halle de La Villette (Paris XIXe), l’occasion se présente. Car après la grève, vient le groove.

Le Très Groove Club en l’occurrence pour une spéciale, ce soir, French Grooves. Fuzati, unique membre à part entière du Klub des Loosers et maître de cérémonie de ces soirées également parfois orientées jazz (Très Jazz Club donc), a convié ce soir Fred Pallem, chef d’orchestre qui dirige depuis 20 ans le Sacre du Tympan, big band débridé, piccolo saxo et compagnie, Stravinski sous champi, odyssée tout en son et en couleur.

Il y a quelques semaines, on le voyait partir À la Dérive avec Aurélie Sfez — il s’agissait notamment de se diriger vers la plus belle épicerie de France —. Ce soir à La Villette, il s’agira pour lui de jouer des disques. Quels genres ? Du français qui groove, bien sûr, et sans doute quelques-uns issus de cette sélection qu’il nous a concocté en exclusivité et qui vous donnera un avant-goût, juteux et vitaminé. De Nino Ferrer à Pierre Vassiliu, de Jeanette à Serge Gainsbourg, de Marie Laforêt à Francis Lai, de Sébastien Tellier à Pierre Bachelet : jeunes, vieux, entre deux âges, femmes, hommes, enfants, venez groover. Plus d'infos sur ce qui se trame, ici, pour ceux qui ont fait grève et pour ceux qui ne l'ont pas fait.

Visuel © Sylvain Gripoix