Aller au contenu principal
Nova Classics : « I Wish » de Skee-Lo.

« I Wish », le tube estival de Skee-Lo

Nova Classics : « I Wish » de Skee-Lo.

Par La programmation musicale.

Cet été, Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop.  Aujourd'hui : « I Wish » de Skee-Lo.

Souvenez-vous : nous sommes en 1995 et Coolio s’apprête à faire le carton de l’année. Mais quelques mois avant « Gangsta's Paradise » paraît un petit concentré de bonne humeur, aux paroles pourtant auto-dépréciatives : « I Wish », one-hit wonder du rap, qui fait découvrir au monde Skee-Lo.

Né Antoine Roundtree à Chicago, Skee-Lo grandit en Californie, où il s’imprègne de la culture hip-hop. Il a vingt ans lorsque paraît « I Wish », extrait de son premier album du même nom, présenté comme une alternative non-violente au gansta rap alors en vogue. Quelques mois après sa sortie cependant, le rappeur arrêtera sa carrière, son label ne lui ayant rien reversé des ventes du disque (il gagnera plus tard son procès contre le label et tentera un retour à la musique, sans grand succès).

« I Wish » emprunte son groove à un break de « Spinnin’ » (1981), morceau du petit prodige jazz-funk Bernard Wright. Allant à l’encontre de la posture ultra-virile attendue du rappeur, Skee-Lo s’y dépeint comme un loser, faisant la liste des voeux qui lui permettraient de réussir : être un peu plus grand, avoir une copine et une Chevrolet Impala et…un lapin dans un chapeau. Pourquoi pas.

Visuel : (c) Wikipédia / GFDL, CC-BY-SA-3.0 granted by photographer