Aller au contenu principal
Nova Classic : « O Caminho Do Bem » de Tim Maia

La pause mystique du soulman brésilien Tim Maia

Nova Classic : « O Caminho Do Bem » de Tim Maia.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « O Caminho Do Bem » de Tim Maia.

« O Caminho Do Bem », un classique signé Tim Maia, grand représentant de la soul au Brésil. Surnommé le Barry White brésilien, le musicien sort à l'époque tube sur tube et sa musique, entre soul, funk et ballades langoureuses, se retrouve même dans les telenovelas, ces feuilletons qui font fureur au Brésil. 

Le morceau que l’on écoute ce matin se retrouve, lui, dans un album qui marque une rupture dans sa discographie. Entré dans une secte, il quitte son label, monte le sien (de label, pas de secte) et sort deux albums portant le nom de cette dernière « Racionais » (la culture rationnelle).

Fini les excès pour Tim : il vante alors les bienfaits de la secte sur une musique qui, elle, ne traduit pas les nouveaux amours de Tim. La pause mystique de Tim Maia est de courte durée et le soulman brésilien fera tout pour que ses disques sortent des radars. Aussi pendant quelques décennies, ils passeront inaperçus. Tim Maia, meurt sur scène à la fin des années 90 et ses disques feront l’objet de rééditions après sa mort notamment grâce à Luaka Bop, le label de David Byrne, en 2012. 

Mais c’est par le cinéma que notre Nova Classic nous est revenu aux oreilles, grâce à la bande originale du film la Cité de Dieu en 2003 qui reprenait cet air irrésistible.

Le Nova Classic, c'est aussi en podcast.

Visuel © World Psychedelic Classics 4: Nobody Can Live Forever – The Existential Soul of Tim Maia de Tim Maia