Aller au contenu principal
Les musiques du monde aux origines des samples de rap

Les musiques du monde aux origines des samples de rap

Dans le cadre du festival Hip Hop Collections qui se tiendra ce week-end au  Quai Branly, le musée vient de publier une playlist absolument passionnante

Par Christophe Payet

Dans le cadre du festival Hip Hop Collections qui se tiendra ce week-end au  Quai Branly, le musée vient de publier une playlist absolument passionnante. L'ethnomusicologue Renaud Brizard a rassemblé plus d'une dizaine de titres de hip hop américains et français, ainsi que les morceaux de musiques du monde qui sont à l'origine des samples de ces classiques du rap.

Pour l'ethnomusicologue, « dès 1997, Imhotep le producteur du groupe de rap français IAM décidait de mélanger les jeux de gorges inuits et la musique rituelle bouddhiste pour créer l'instrumental de "L’École du micro d'argent". Au début des années 2000, sous l'influence du producteur Timbaland, les beatmakers puisent dans le bac "World music" des disquaires et notamment dans les musiques Bollywood pour renouveler leurs univers. »

Découvrez sa sélection ci-dessous. Chaque chanson est précédée du morceau original utilisé.

Dans cette playlist, Renaud Brizard a choisi pour Nova deux coups de cœur, que l'ethnomusicologue explique :

« Canada : Melodic Katajjait »

« Morceau utilisé dans "L'École du micro d'argent" d'IAM. Il vient de la compilation "Sources musicales de l'Unesco" publiée en 1992. Il s'agit d'un enregistrement de "jeux de gorge" des Inuits de la Terre de Baffin dans l'archipel arctique canadien. C'est une sorte de chant alterné, réservé aux femmes. Les deux participantes se tiennent très près l'une de l'autre. Chacune répète un motif différent et elles doivent se coordonner pour que l'alternance des deux soit parfaite. Ces chants ne durent généralement pas plus d'une minute. »

Daniova Mayka par Le Mystère des voix bulgares

« C’est une chorale féminine, créée dans les années 1950 en Bulgarie et mondialement connue. On peut les entendre dans la bande originale de Ghost in the Shell. Ce sample donne une force incroyable au morceau de SCH et le rend épique. »

Visuel : (c) Quai Branly