Aller au contenu principal

Malik Djoudi est-il marié à la nuit ?

Il affirme en tout cas souhaiter l’épouser, dans son nouveau clip qui vient de paraître.

Par Bastien Stisi
Djoudi

Sombre et scintillante, douce et dangereuse, apaisante et déchirante. Le français Malik Djoudi témoigne çà et là au sein d’une discographie à laquelle s’est ajoutée cette année un second album - Tempéraments, sorti chez Cinq 7 - d’une véritable fascination pour la nuit et ses contours incertains, là où certains se relèvent et où d’autres tombent, une bonne fois pour toutes. « Épouser la nuit pour aller plus loin », dit-il dans ce morceau illustré aujourd’hui par un clip à ne pas mettre sous les yeux des épileptiques, mais à mettre, par contre, entre les oreilles de tous ceux sensibles, de près ou de loin, à cette pop synthétique peinte en clair-obscur et chantée dans le langage de tous ceux qui aiment exprimer, en public, ce qui se passe au plus profond de l'intime.

Malik Djoudi est en concert un peu partout en France (et même en Roumanie), et fera également un Trianon, à Paris, le 20 novembre prochain. Il est également en playlist sur Nova.

Visuel © clip de « Épouser la nuit » de Malik Djoudi.