Aller au contenu principal

Philippe Katerine et Myth Syzer sortent l’hymne de nos campagnes

« Rouge et noir », l’hymne du club vendéen Les Herbiers.

Par Jean Morel

On assiste à la rencontre la plus improbable de cette journée, celle de Philippe Katerine, Myth Syzer et MC Circulaire, autoproclamé inventeur du « rap rural ». Quand on y regarde de plus près, cette connexion fait en fait sens, les trois protagonistes étant tous nés en Vendée. Les voici donc réunis sur ce morceau, « Rouge et noir », reprise d’un chant traditionnel des conscrits associé à une coutume locale qui consiste à demander des denrées alimentaires et de l’alcool pour faire une dernière fête avant de partir au service militaire. Ce chant traditionnel répondant au doux nom de « Partiront pas sans boire un coup ».

Toute cette tambouille, vous l'aurez compris, ne se passe par par hasard : c’est que le club des Herbiers, équipe de Nationale (troisième division française) dont les supporters sont présents dans le clip, pourraient rencontrer le Paris-Saint-Germain en finale de la Coupe de France, en cas de victoire contre Chambly, en demi-finale. C'est ce qui justifie la punchline « Je lève mon verre à tous les p’tits gars des Herbiers ».

« C’est la revanche de la province sur paname », la punchline de MC Circulaire, elle, possède un double sens : c'est donc à la fois la possibilité d'une rencontre Les Herbiers-PSG (Neymar tremble déjà, paraît-il), mais également une référence toute autre et plus sérieuse, qui renvoie cette fois à l'un des grands débats de l'historiographie de la Révolution Française, qui s'interroge toujours sur le nom à donner (génocide ou pas ?) aux massacres des Vendéens (les contre-révolutionnaires royalistes et catholiques) par les armées de la Révolution (républicaine et athée), orchestrée depuis Paris entre 1793 et 1796. « Je lève mon verre à tous ces peuples massacrés qui n’ont jamais su oublier la Vendée » dit aussi Katerine.

Sinon, Les Herbiers-Chambly, c'est le 17 avril prochain, à 21h00. Et le clip, franchement marrant, est à voir ci-dessous.