Aller au contenu principal

BAM BAM : les Affaires Musicales du 18 mars

Avec un concert déjà mythique de Buju Banton, un super papier sur L'Ecole du micro d'argent et Myspace qui perd son catalogue.

BAM BAM, c’est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova. 

Aujourd’hui, dans BAM BAM, on va vous parler d’un tube, signé par Cassius, qui rend heureux et qui vous a fait danser des week-ends entiers. On va aussi parler de la scène électronique en France, fouiller le baladeur de Forever Pavot et enfin vous raconter le drame qui s’est passé pour Myspace

…on vous raconte un concert légendaire et déjà mythique qui a mobilisé toute la Jamaïque

Ce week-end, en Jamaïque, a eu lieu un concert mythique. Le genre de concert qui remplissent des avions en direction de Kingston, qui expliquent que 100% des hôtels et des Airbnb étaient réservés, qui font littéralement sauter les serveurs de billetterie électronique. Ce concert, c’était celui de Buju Banton, un concert nommé le Long Walt to Freedom 2019.

Pourquoi cet évènement et pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que Buju Banton vient de sortir de prison, après 8 années passées dans les geôles de Floride pour des affaires de trafic de cocaïne. Comment expliquer ce succès, surtout après 8 ans d’absence ? Tout simplement parce que Buju Banton est une idole absolue, qui divise mais fascine tout de même le pays. Pour certains, c’est lui la plus grande légende du dancehall jamaïcain. Il a su, depuis 20 ans, trouver les mots pour en faire un genre musical engagé socialement. Pour d’autres, c’est un homophobe notoire qui a chanté des appels aux meurtres des homosexuels. Même s’il n’avait que 16 ans à l’époque, même s’il ne chante plus ce morceau depuis des années, les gens n’oublient pas. Reste donc, qu’hier, son retour a été fêté comme celui du Messie. Le stade de Kingston était plein à craquer. Chronixx, Cocoa Tea, et de nombreuses autres personnalités jamaïcaines étaient là et le tout a été filmé. 

… on fête les 22 ans de L’Ecole du Micro d’Argent, un album toujours culte. 

Hier, L’Ecole du Micro d’Argent fêtait ses 22 ans.

L’occasion pour Libération de ressortir une archive assez exceptionnelle qu’on vous invite à aller consulter. C’est un très long papier signé par Baptiste Bouthier et Guillaume Gendron. Ils ont rencontré les acteurs et les proches qui ont vécu la conception de ce disque, encore considéré comme l’un des plus grands disques de l’histoire du rap français. Ce qui est formidable, c’est le nombre d’anecdotes qu’on y retrouve. Des histoires de battles de billard, de ping-pong contre les Sunz of Man - des affiliés du Wu-Tang - mais aussi le jour où le groupe de rap américain est justement entré dans le studio d’IAM à New York, en entendant la prod de la saga, disant qu’ils voulaient absolument poser sur ce morceau. On y retrouve le récit de l’arrivée de La Fonky Family à New York.

Ces derniers vont finir par squatter un mois entier leurs grands frères qu’ils ne veulent plus quitter tant ils apprennent à leurs côtés. On apprend aussi qu’une session studio était prévue avec East deux jour après son décès suite à un accident de moto. Ce titre était une telle promesse pour IAM, qu’ils ont demandé une a capella à la famille pour construire un morceau autour de East et de sa mémoire. On découvre aussi le regard des X Men, de Time Bomb sur ce disque. Notamment cette phrase incroyable du grand Oxmo Puccino : « Quand on pousse la qualité et le professionnalisme à ce niveau-là, on entre dans l’histoire, c’est comme ça. Le son, la texture de l'Ecole du micro d’argent : c’est intemporel. » Tout le papier est à retrouver sur le site de Libération

…on se demande ce qu’il peut ce qu’il va arriver de la musique hébergée en ligne.

Depuis un an, des internautes sans doute nostalgiques se plaignent auprès de Myspace de ne plus pouvoir accéder à la musique qui était uploadée sur leur site avant l’année 2015. Depuis un an, Myspace qui a été un réseau social révolutionnaire - autant pour les musiciens que pour les fans de musique - faisait un peu le mort. Hier, ils ont fini par l’avouer. Oui, tous les morceaux qui ont été hébergés sur le site entre 2003 et 2015 ont disparu à cause d’une migration ratée vers un autre serveur. Concrètement, le problème c’est 12 ans de musique, 50 millions de morceaux, des créations mises en ligne par 14 millions de personnes qui ont donc disparu en quelques secondes à cause d’un simple problème technique. Myspace ne se formalise pas d’excuses : « Nous vous présentons nos excuses pour le désagrément occasionné et vous suggérons de conserver vos copies de sauvegarde peut on lire dans un communiqué. » Toute cette affaire un peu floue soulève bien d’autres questions. C’est notamment le journaliste Sophian Fanen qui le rappelle. De façon générale, se demande-t-il, qui archive les données mises en lignes sur Soundcloud, Bandcamp ou Myspace ? On parle là de plateformes destinées aux créateurs, et donc du risque de perdre - si ces sites venaient à disparaître - toute une époque de créations musicales. Il y a en la matière un vrai flou juridique, aucune instance n’étant chargée de la conservation de ces données, ni en France ni ailleurs. Donc pour ceux qui se servent de Soundcloud ou de Bandcamp pour héberger leurs oeuvres et leurs créations, ne comptez pas sur la permanence des choses en ligne ! Tout peut disparaître, sauvegardez vos données. 

La playlist : 

  • Anderson Paak - King James
  • Arcade Fire - Baby Mine
  • Obonjayar - Frens
  • Cassius 99
  • KOKOKO - Affaire à Mbongo
  • Kaytranada - Well I Bet Ya
  • Laurent Garnier - Bang
  • Lambchop - Crosswords
  • Sunflower - Vampire Weekend
  • 113, Rocé - La Vérité Blesse
  • TROLLE SIEBENHAAR - SWEET DOGS
  • My Own Heaven - Bea1991
  • Koffee - Rapture
  • Kickback - Heaven & Hell
  • Schoolboy Q - Numb Numb Juice

BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales, une émission animée par Sophie Marchand et Jean Morel, et réalisée par Malo Williams. Du lundi au vendredi, 18h00-19h30.

Visuel © Cover de l'album L'Ecole au micro d'argent de IAM

BAM BAM
Emissions

BAM BAM

par Sophie Marchand & Jean Morel
Lundi-vendredi, 18h00-19h30

BAM BAM : les Affaires Musicales du 15 octobre

BAM BAM : les Affaires Musicales du 15 octobre

Renaud Létang et Son Little ; des shlags et de la musique.