Aller au contenu principal

BAM BAM : les Affaires Musicales du 31 janvier

Avec l'anniversaire du dernier concert des Beatles, Beth Gibbons et le rappeur camerounais Valsero porté disparu

BAM BAM, c’est le Bureau des Affaires Musicales de Radio Nova, animé par Sophie Marchand et Jean Morel, du lundi au vendredi sur Nova. 

Bonjour à toutes et à tous, BAM BAM c’est six lettres, 2 acronymes qui se répètent sans qu’on ne sache trop pourquoi, c’est le Bureau des Affaires Musicales, c’est Sophie BAM Marchand, et Jean BAM Morel et c’est surtout beaucoup de musique. Aujourd’hui c’est double ration : des tas de nouveautés, un voyage dans le baladeur de Bertrand Belin, un hommage en samples à James Ingram, du théâtre et de la techno.

…on célèbre l’anniversaire du tout dernier concert des Beatles.

Il y a 60 ans les Beatles ont donné leur tout dernier concert mais pas n’importe où. C’était sur un toit, celui de l’immeuble d’Apple Records / Apple Corps, leur immeuble label / studio d’enregistrement à Londres. Un concert qui est filmé, dans le cadre du tournage du film Let It Be.

Cet ultime concert est vite interrompu, au bout de 42 minutes pour être exacte, même si c’est assez long pour un groupe qui avait l’habitude de ne jouer que 30 minutes. C’est la police qui les interrompt, la Beatlemania est telle que les rues aux alentours sont bloquées. C’est justement cette folie que les Beatles voulaient éviter. Les membres du groupe, et George Harrisson notamment, n’en peuvent plus des foules, des concerts qu’ils donnaient parfois deux fois par jour. Ca faisait d’ailleurs trois ans qu’ils n’étaient pas montés sur scène. Alors, leur idée, c’était de faire un concert loin du public, uniquement entouré de caméras. Cela s’est transformé en un petit fiasco mémorable, et quelques mois après, ils se sont séparés. Voilà. Il reste le film de cette performance, ce fameux Let It Be

…on vous raconte pourquoi de Portishead à la musique minimaliste polonaise il n’y a qu’un pas.

Au rayon des reconversions que l’on n’avait pas vues venir, en voilà une assez improbable. Si on vous parle de Beth Gibbons, forcément ça vous dit quelque chose.

Effectivement, c’est la chanteuse de Portishead depuis plus de 20 ans. On pourrait se dire que c’est déjà une carrière conséquente, que la chanteuse pourrait se reposer sur ses lauriers, mais visiblement Beth a encore les crocs et a envie d’expérimenter. Le label Domino va donc sortir un album contenant une performance datante de 2014. Beth Gibbons y interprète, au chant, la 3e Symphonie du compositeur polonais Henryk Gorecki.

Une pièce de musique minimaliste enregistrée en live au Grand Théâtre de Varsovie. C’est une performance intéressante puisque la chanteuse s’attaque à une pièce fondamentale de l’histoire des musiques minimales et le rôle de la partie soprano y est capitale face à la sobriété de la composition. Une vraie prise de risque donc. Toutefois, c’est le chef d’orchestre Krzysztof Penderecki qui dirige le tout, lui qui avait déjà travaillé avec des artistes extérieurs à cet univers musical comme Jonny Greenwood de Radiohead ou encore Aphex Twin. Le verdict sur disque, c’est le 23 mars prochain. 

…on est sans nouvelles du rappeur Camerounais Valsero.

Notre focus est consacré au Général Valsero, rappeur camerounais dont on est sans nouvelles depuis quelques jours. On le rappelle. En ce moment au Cameroun, à Yaoundé et à travers le pays, il y a beaucoup de manifestations contre le pouvoir en place. A vrai dire, cette opposition dure depuis des années. Une contestation contre l’homme à la tête du pays depuis 36 ans, Paul Biya, dont sa longévité est déjà suspecte. Si vous n’en entendez pas tant parler en France de ce qui se passe au Cameroun, si le gouvernement ne s’est pas beaucoup prononcé sur cette implosion et rébellion populaire, c’est notamment parce que notre pays a de grands intérêts économiques au Cameroun, garantis par le pouvoir en place et une certaine élite, pourtant accusée d’exactions multiples par des ONG. Une question à creuser. Parmi les opposants au régime dictatorial de Paul Biya, on trouve le MC Général Valsero, rappeur engagé qui n’a jamais mâché ses mots contre les hommes du président. Il y a trois ans, il a sorti le titre “Motion de Soutien” résumant assez justement la situation du pays : « 33 ans de dictature, 33 ans de corruption, 33 ans de népotisme, 33 ans de destruction, 33 ans de souffrance, de misère sans interruption 33 ans d’arrogance, de violence et d’humiliation ».

Depuis samedi, le Général Valsero est introuvable. Il a été embarqué avec des centaines d’autres manifestants par la police, aidée de l’armée. Un peu partout, les gens essaient de se mobiliser pour le retrouver parce que l’on sait que la torture est monnaie courante dans les geôles de Paul Biya. En attendant de savoir où est le Général Valsero, où sont les centaines de manifestants et figures de l’opposition dont on est sans nouvelle, on espère que la France s’aligne sur toutes les ONG - dont Humans Rights Watch - qui rappellent la violence de la répression et les abus commis sur les civils. Ecoutons aussi un des morceau de Général Valsero, intransigeant envers Paul Biya, « Je porte plainte ». Les paroles sont claires. 

La playlist : 

  • ICO - Kery James
  • Theophilius London ft. Tame Impala - Whiplash
  • Foals - Exits
  • Amahla Dorothy's verse
  • FRAKKUR - TB3
  • Jayda G - Leave Room 2 Breathe
  • Hubert Lenoir - recommencer
  • Al Green - Old Time Lovin
  • Nicola Cruz - Hacia Delante
  • Toothache - Topaz Jones
  • The SISTERS LOVE - Give Me Your Love

 

BAM BAM, le Bureau des Affaires Musicales, une émission animée par Sophie Marchand et Jean Morel, et réalisée par Malo Williams. Du lundi au vendredi, 18h00-19h30.

Visuel © Getty Images / NBC / Contributeur

BAM BAM
Emissions

BAM BAM

par Sophie Marchand & Jean Morel
Lundi-vendredi, 18h00-19h30

BAM BAM : les Affaires Musicales du 18 septembre

BAM BAM : les Affaires Musicales du 18 septembre

Chaque vendredi, c'est Open BAM.