Aller au contenu principal

À la dérive avec Flavien Berger

Rencontre avec l'auteur, compositeur, interprète psychédélique.

On part à la dérive à Bruxelles avec le compositeur, fabricant de sons et chanteur Flavien Berger. Homme grenouille, homme machine, il dérive dans ses boucles sonores polychromes et compose des paysages circonflexes. De la Gare du midi, à son studio, du tramway à la taco-mobile, Flavien suit les courbes et la mélodie du soleil…

À la dérive avec Flavien Berger c’est une traversée belge et mexicaine, constellée de trouvailles sonores synthétiques. Si Pierre Henry et Sébastien Tellier avaient eu un bébé, ils l'auraient appelé Flavien Berger. Au départ de la gare on a traversé Bruxelles pour monter tout en haut rue de la Victoire, direction l’appartement et le studio pour écouter ses K7 perso et toute la sonothèque psychée de la galaxie Berger.

Avec Flavien Berger, on a squatté dans son petit studio comme des chats qui ronronnent à chaque fois qu’on leur donne un nouveau morceau de son à croquer. Tout ça nous a donné faim ! À cette heure-ci sur la place du carré de Moscou on y mange de tout. Flavien a opté pour la gastronomie mexicaine dans la taco mobile. À la dérive à Bruxelles avec Flavien Berger on cuisine les sons à la sauce piquante…

Flavien Berger sera en concert à La Philharmonie de Paris dans le cadre du festival « Days Off » les 01, 02 et 05 juillets.

Le dernier album de Flavien Berger s’appelle Léviathan (Pan European Recording)

 

À la dérive
Emissions

À la dérive

par Aurélie Sfez
Le Dimanche à 18h

À la Dérive avec Lucie Antunes

À la Dérive avec Lucie Antunes

Ça commence dans une caverne à Aubervilliers.Comme une petite souris Lucie travaille dans les sous-sols depuis son initiation aux percussions.

À la Dérive avec SebastiAn

À la Dérive avec SebastiAn

Tout commence entre chien et loup, ici dans son studio par un atelier « Chapi Chapo » et avec trois fois rien, on fabrique un super morceau.

À la Dérive avec Sofiane Saidi

À la Dérive avec Sofiane Saidi

C’est une « Rivedé » une dérive à l’envers, qui commence la veille pour finir le lendemain.