Aller au contenu principal

Radio Folle de Chaillot !

Pour célébrer ses 35 ans, la Compagnie DCA du chorégraphe Philippe Découflé revisite son répertoire et crée sa propre radio, au Palais de Chaillot. Un événement à suivre sur Nova !

« C’est une sorte de surprise-partie ! » Pour les 35 ans de sa Compagnie DCA, le chorégraphe, danseur et réalisateur Philippe Decouflé a imaginé une création exceptionnelle, follement immersive, intitulée Tout doit disparaître, « pour que tout apparaisse de nouveau ». Jusqu’au 6 octobre, le public est invité à déambuler dans les moindres recoins du Théâtre national de Chaillot, à Paris – pour revisiter « de manière loufoque, mais tendre » trois décennies et demie de spectacles, à la rencontre de quarante danseurs, comédiens et acrobates, dix musiciens « et une équipe technique à toute épreuve ». Le tout pour voir ou revoir, au gré de la balade, pendant quatre ou cinq heures, des extraits des spectacles DCA, qui mêlent leurs interprètes d’hier et d’aujourd’hui. « Un cadavre exquis », à vivre à chaque fois comme une expérience unique. « Chaque soir, deux programmes longs et trois programmes courts sont proposés ; des formats intimistes, offrant la possibilité de voir une danse de très près, d’entendre un texte murmuré. Et des danses dans les vastes espaces comme le foyer, notamment aux heures où la tour Eiffel s’illumine. Un grand escalier devient un cinéma permanent, où tournent en boucle les films réalisés par la compagnie. On croise aussi des statues vivantes, comme un écho aux véritables statues du bâtiment... »

Et comme si ça ne suffisait pas, les artistes imaginent aussi, chaque soir, une émission de radio en direct, avec des sketchs, de la musique live (Jeanne Added, Nosfell, Joseph Racaille), un savant détournement des formes radiophoniques, et surtout des interviews (avec les danseurs, mais aussi le réalisateur et photographe Jean-Paul Goude), des archives et des lectures qui permettent de comprendre le processus de création des pièces, de Tranche de cake (1984) à Wiebo (2016), en passant par Triton, Decodex ou Sombrero. C’est ce que nous vous proposons d’écouter ce soir, en exclusivité sur Nova. Cette « Radio Folle de Chaillot » !

 

Tout doit disparaître, Compagnie DCA, Chaillot – Théâtre National de la Danse, Paris, jusqu’au 6 octobre.

Nova Hors-Série
Emissions

Nova Hors-Série


 La bande-son des luttes : au Liban avec DJ Madi K

La bande-son des luttes : au Liban avec DJ Madi K

Radio Nova prend le pouls d’un monde qui lutte. Et l’écoute chanter.

La bande-son des luttes : en Irak avec une reprise de "Bella Ciao"

La bande-son des luttes : en Irak avec une reprise de « Bella Ciao »

Radio Nova prend le pouls d’un monde qui lutte. Et l’écoute chanter.

La bande-son des luttes : à Hong Kong avec un mystérieux compositeur

La bande-son des luttes : à Hong Kong avec un mystérieux compositeur

Radio Nova prend le pouls d’un monde qui lutte. Et l’écoute chanter.