Aller au contenu principal

Musique et censure #4 : Les États-Unis, pays de la liberté d’expression ?

Comment continuer de faire sonner les notes quand le pouvoir en a décidé autrement ?

Toute la semaine sur Nova, Isadora Dartial vous propose d'écouter ensemble des morceaux qui ont dû faire ou font encore face à la censure. Comment continuer de faire sonner les notes quand le pouvoir en a décidé autrement ? Comment la musique devient moyen de résistance ? Qui sont les censeurs ? Du Brésil à l’Iran en passant par la Chine ou les États-Unis, il est question de poésie, d’exil, de résistance à la propagande et bien sur de quête de liberté.

Il faut rappeler, qu’aux États-Unis le premier amendement est la liberté d’expression. En effet, il est interdit de limiter la liberté de parole, la liberté de la presse ou la liberté de se rassembler. Or, dans ce même pays, les bips couvrent le langage fleuri dans les shows radio et télé et les cadres se resserraient il y a quelques années encore quand Elvis se déhanchait.

Par Isadora Dartial, réalisation Malo Williams.

Visuel (c) Getty Images / Sunset Boulevard

Nova Stories
Emissions

Nova Stories

par Rocé, Jean-Michel Espitallier, Isadora Dartial, Sophie Marchand, Camille Diao, Christophe Payet Michael Liot,
du lundi au vendredi à 12h30

Nina Simone l'Africaine

Nina Simone l'Africaine

Nina Simone voulait être citoyenne africaine et mourir en Afrique, sa « maison ancestrale ». Le destin en a décidé autrement.

Nina Simone au piano

Nina Simone, pianiste virtuose

Grande Prêtresse de la Soul, Éternelle Voix du Jazz, Reine du Blues, Sainte-Patronne de la Rébellion… Mais avant tout pianiste hors-pair.

Nina Simone en France dans les années 70

Nina Simone la frenchie

Nina Simone en France, c’est l’empreinte indélébile de son génie musical dans l'hexagone, un disque rare et ses derniers automnes.