Aller au contenu principal
Quand Arthur H disait au revoir à son père en musique

Quand Arthur H disait au revoir à son père en musique

L'hommage grandiose du fils à Jacques Higelin.

Par Jean Morel

Oh, comme parfois des mots résonnent autrement quand on les écoute à la lumière d'un évènement bouleversant. Le 26 janvier dernier, Arthur H dévoilait un nouvel album Amour chien fou, au coeur duquel on trouvait un très joli morceau : « Le Passage », qui sonne aujourd'hui comme une litanie en forme d'épitaphe. Les paroles, en ce jour où nous apprenons avec une immense tristesse la disparition de Jacques Higelin, font très fortement écho en nous. Toutes nos pensées vont à Arthur, à la famille et aux proches de ce grand musicien qu'était Jacques Higelin. 

Les paroles ci-dessous : 

Sur la route blanche, insouciant tu avances 
Ta valise est vide, ton habit de lumière repose sur la chaise 
Plus léger que la neige, tu n'emportes qu'un rire 
Un coeur qui s'apaise 

La cérémonie commence sans théâtre ni public 
Le travelling se met en place il se rapproche en douceur du plan final  
Close-up sur ton visage immobile 
L’équipe est silence, l’acteur est prêt même s'il ne connait plus son texte 
Plus léger que la neige tu n'emportes qu'un rire, une larme, un soupir 
Un coeur qui s'apaise 
C'est le passage 

Tonnerre au lointain, lumière qui clignote 
Fantôme de foule en transe, orage qui danse 
Je tiens ta main dans l'absence, chaleur qui s'évapore 
Tout monte et tout descend 
L'amour solide qui soutient la colonne invisible 
L'amour solide qui soutient la colonne invisible 
Plus léger que la neige tu n'emportes qu'un rire, une larme, un soupir 

Un coeur qui s'apaise 
C'est le passage

Visuel : (c) Getty Images / Foc Kan