Aller au contenu principal
Jamila Woods : à Chicago, décidément, ça bouge

Jamila Woods : à Chicago, décidément, ça bouge

Nouvo Nova : « Heavn » par Jamila Woods.

Par Michael Liot

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté: le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : Jamila Woods.

L’une des scènes les plus excitantes du moment, Chicago grouille définitivement de talent : on a vu passer ces dernières années de beaux albums par Chance The Rapper, Noname, Smino, Donnie Trumpet, Ravyn Lenae… et à présent Jamila Woods, qui chantait déjà sur le « Blessings » de Chance. On trouve, comme chez les autres artistes de cette même école, cette manière de mêler jazz, soul et hip-hop, ce même goût pour les claviers doux. Sur son premier album, HEAVN, Jamila Woods invite d’ailleurs Chance et Noname, mais elle est seule à porter le titre éponyme : une quasi-reprise du « Just Like Heaven » de The Cure (avec des ajouts mélodiques plus personnels), d’abord produite par The Roots, puis retravaillée pour l’album avec des arrangements plus jazz.

Visuel : (c) pochette de Heavn de Jamila Woods