Aller au contenu principal
Nova Classic : « Pépètes » de Java.

Java : accordéon et phrasé parigot sur Nova

Nova Classic : « Pépètes » de Java.

Par Isadora Dartial

Radio Nova revisite ses propres classiques : les raretés de tout bord qui rythment notre antenne, de la soul-funk au hip-hop en passant par les musiques afro-latines et la pop. Aujourd'hui : « Pépètes » de Java.

Et avec eux, c’est l'accordéon qui revient sur les ondes. Java, c’est Fixi à l'accordéon et aux claviers, R.wan à l'écriture et au micro, accompagné d’un contrebassiste et d’un batteur, ils délivrent en cette année 2000 ce qu’ils appellent le « rap musette ». La gouaille, l’argot, mais surtout le hip-hop, rassemble ces musiciens qui se sont rencontrés à la fin des années 90. Fixi travaillant alors avec Tony Allen ou Sinclair. R.wan, lui, évolue dans la scène reggae. Ensemble, ils composent leur premier album Hawaï, en trois mois. Un disque de rap, de rock, qui puise son inspiration dans les musiques populaires, le folklore des années 30. 

Un disque qui fait flirter le rap avec la chanteuse Frehel, dans lequel on chante le sexe, l'accordéon et l’alcool, le métro, le poil et les pépettes. Et ne vous y trompez pas, si le titre s’écrit comme le terme qui désigne l’argent, « Pépette » désigne également une jeune fille en argot. Il y a les petites pépées et puis la pépette. L’histoire de cette dernière, chantée par Java, a beaucoup été jouée sur Nova. On la redécouvre aujourd'hui.

Le Nova Classic d’Isadora Dartial, c'est aussi en podcast.

Visuel (c) pochette de Hawaï de Java