Aller au contenu principal
Nouvo Nova : « Bonhommes » de Philippe Katerine.

Katerine en mode confessions

Nouvo Nova : « Bonhommes » de Philippe Katerine.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente les coups de cœurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Bonhommes » de Philippe Katerine.

On avait presque oublié qu’il était, avant tout, musicien. Et pourtant, Philippe Katerine s’apprête à sortir son dixième album studio, Confessions, presque vingt ans après son tout premier en 1991. Deux décennies qu’il a traversées sans perdre ce regard loufoque et tendre qu’il porte sur le monde. Un an après son César pour Le Grand Bain, Katerine revient donc à la musique avec un disque à la parole libre, présenté comme un journal intime. Sans filtre, le chanteur évoque ses fantasmes et ses peurs, invitant dans son confessionnal des gens comme Camille, Oxmo Puccino ou Angèle à parler politique, drogue, parenté et (surtout) sexe.

Ainsi, dans un clip triptyque paru hier, Katerine et Lomepal avancent la thèse selon laquelle « 88% des hommes sont pédés mais n’osent pas se l’avouer », suivi d'un interlude sur le traitement préférentiel des blonds avec Gérard Depardieu. Mais le clip finit avec un joli morceau naïf et aéré, le meilleur du disque : « Bonhommes », inspiré par les deux jeunes enfants de Philippe. Une ode à l’insouciance, célébrant ceux qui dessinent des bonhommes pendant que le monde adulte croule sous les conflits.

Confessions paraît le 8 novembre. Katerine entame cet hiver une tournée qui le verra notamment passer par Nantes (10 décembre), Lyon (12 décembre), Marseille (13 décembre) et Paris (16 & 17 décembre). 

Visuel © Erwan Fichou & Theo Mercier