Aller au contenu principal
Kevin Abstract, la folle virée solo d'un des Brockhampton

Kevin Abstract, la folle virée solo d'un des Brockhampton

Nouvo Nova : « Joyride » de Kevin Abstract.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui :  « Joyride » de Kevin Abstract.

L’année dernière, un collectif texan un peu foufou débarquait sur nos ondes : il s’appelait Brockhampton, se définissait comme un boys band et venait mettre un grand coup de pied dans la fourmilière du rap US. Membre fondateur du groupe, Kevin Abstract vient à 22 ans de sortir un album solo, son troisième d’ailleurs : ARIZONA Baby. Un disque à la fois foutraque et beau, traitant notamment de son enfance, de son homosexualité, et de l’Etat de Géorgie où il a vécu. On ressent d’ailleurs énormément l’influence d’Outkast, légendes éternellement associées au coin, sur un morceau jouissif comme « Joyride », qui nous évoque une fanfare lancée à toute berzingue à travers les routes du sud américain.

Crédit © C Flanigan