Aller au contenu principal
La connexion Chicago : Jamal Moss, héritier de Sun Ra

La connexion Chicago : Jamal Moss, héritier de Sun Ra

La chronique de Jean Rouzaud.

Par Jean Rouzaud

Avec ce troisième volet, Jamal Moss, soit Hieroglyphic Being,  nous rattrape avec sa généalogie prestigieuse : son électronique futuriste descend de l’Arkestra de Sun Ra et de son jazz planant, à connotation pharaonique !

Moss avait joué avec le leader de l’Arkestra, Marshall Allen, puis le Free Jazz avait renforcé quelques convictions, mais bientôt aussi l’Acid Jazz des années 80, et enfin la Techno de Detroit (Juan Atkins, Kevin Saunderson , Carl Craig…) Mais on pourrait aussi parler de l’Art Ensemble of Chicago, sans oublier quelques pionniers de l’Acid House et le meilleur pour la fin de ces références : la musique électronique allemande (dont on retrouve des influences jusqu’au Brésil ou en Turquie !)

Outsider House, Rythmic Cubism, Afro Futurism

Bref, que vous appeliez cette musique « Outsider House », Rythmic Cubism, Afro Futurism, elle apporte un parfum de rave cool, entre Chill Out et Atmospheric Minimalism, avec des constantes répétitives, mais le tout ouaté, enrobé et glissant en nappes lisses, soutenues par un beat africain ou latino très rapide.

Le label Anglais Soul Jazz lance ce troisième volet The Red Notes en précisant des traces de Jazz « Blue Note », Thelonious Monk, John Coltrane, Herbie Hancock…Tant de parrainage prestigieux ne nuisent pas à l’expression radicale de ce travail très électronique, qui se raffine avec le temps de cascades de notes en chute libre.

Le pari de Jamal Moss semble bien gagné.

Hieroglyphic Being. The Red Notes

Hieroglyphic Being. The Red Notes. Soul Jazz Records. CD 9 titres. Tous les titres écrits, composés et joués par Jamal R. Moss. Soul Jazz reste un des labels les plus curieux et cultivés, avec des paris osés et des rééditions indispensables (Funk, Reggae, Dancehall, Brésil,  Soul, Punk, Noise, électronique…) Un éclectisme réussi. Sortie le 23 février.