Aller au contenu principal
L’armée américaine pourra continuer de recruter des soldats transgenres

L’armée américaine pourra recruter des soldats transgenres

La justice a rejeté l’ordonnance discriminatoire de Trump

Par Clémentine Spiler

Une juge américaine a bloqué l’ordonnance de Trump qui empêche les personnes transgenres d’accéder aux rangs de l’armée. En juillet dernier Donald Trump avait déclaré sur Twitter : « L’armée doit se concentrer sur une victoire décisive et totale et ne peut s’alourdir des coûts médicaux faramineux et des perturbations que peuvent créer les personnes transgenres dans l’armée ». Dans un memorandum, le gouvernement avait ensuite demandé au Ministère de la Défense d’étudier la question, et de proposer une loi bannissant ces recrutements, à horizon 2018.

Après des plaintes déposées par des membres transgenres de l’armée américaine (certains avec plusieurs décennies de carrière), un tribunal fédéral, sous l’égide de la juge Colleen Kollar-Kotelly, vient de bloquer en partie la décision présidentielle. Pour l’instant, les recrues transgenres pourront donc continuer d’intégrer les rangs de l’armée.

Trump pris au piège par ses tweets

Comme le note le Washington Post, la juge a pu rendre ce verdict grâce aux tweets publiés par Donald Trump - qui pour une fois se sont avérés utiles. Si le Président s’était retenu d’aborder le sujet dans des termes mensongers et discriminatoires, la justice n’aurait rien pu faire.

En effet, le texte de loi en lui-même ne fait rien d’autre que demander au Pentagone d’étudier la situation. Mais Trump, dans ses tweets, parle de « perturbations » créées par les personnes trans, ce qui s’apparente à de la discrimination. « Aucune preuve ne vient corroborer l’idée qu’être transgenre limite la capacité d’un citoyen à contribuer à la société », a déclaré la cour, concluant à une forme de « discrimination liée au genre » qui s’avère inconstitutionnelle.

« Aucune preuve ne vient corroborer l’idée qu’être transgenre limite la capacité d’un citoyen à contribuer à la société »

De nombreuses manifestations s'étaient tenues à travers les États-Unis (et sur Twitter avec le hashtag #ProtectTransTroops) pour défendre l'égalité des droits au sein de l'armée, et plus largement, dans la société américaine.

En effet, l’administration Trump s’illustre dans une volonté de défaire ce qui avait été amorcé sous l’administration Obama, c’est-à-dire une série de lois visant à donner des droits égaux aux communautés trans. Depuis le 5 octobre, la loi les protégeant des discriminations liées au genre sur le lieu de travail a été annulée, tout comme la loi protégeant les droits des enfants trans dans les écoles publiques. 

Visuel : (c) Twitter