Aller au contenu principal
Le Classico de Néo Géo : « Bandja » de Kassé-Mady Diabaté.

Le Classico de Néo Géo : « Bandja » de Kassé-Mady Diabaté

Notre confrère de Bamako Mory Touré tenait à rendre hommage au chanteur malien, disparu il y a quelques mois de cela, en 2018.

Par La rédac

Chaque semaine, le Néo Géo de Bintou Simporé vous propose de réécouter ou de découvrir une chanson emblématique de l'histoire des musiques actuelles : c’est le Classico de Néo Géo. Cette semaine : « Bandja » de Kassé-Mady Diabaté. Notre confrère de Bamako Mory Touré (qui a créé la webradio panafricaine Radio Afrika) tenait à rendre hommage au chanteur malien, disparu il y a quelques mois de cela, en 2018.

Certains l’appellent Kassé-Mady, mais son nom complet, c’est bien Kassé-Mady Diabaté. Comme d’autres  (Toumani Diabaté, Sidiki Diabaté…), il fait donc partie de la grande famille des Diabaté, très importante au Mali, et associée à la grande tradition des griots du pays.

Du côté de Kangaba (et du petit village de Kéla, où Kassé-Mady est né), on dit d’ailleurs que l’on ne devient pas griot, mais que l’on naît griot.

Et voilà un problème. Car si la perte de Kassé-Mady Diabaté le 24 mai dernier a été douloureusement ressentie au Mali, c’est aussi parce que l’on constate que la musique mandingue se transmet de moins en moins. La transmission orale, l’une des grandes caractéristiques des traditions des griots, est en effet en perdition, et ce, notamment, parce que les villages se trouvent de plus en plus désertés, dans un pays où la majeure partie de la population à désormais tendance à se tourner vers les grandes villes. Sans tradition orale, pas de griot, et sans griot, un pan majeur de l’histoire du Mali est en danger : la musique mandingue elle-même.

Pour Mory Touré, une seule solution pour préserver cette culture, et faire en sorte que le Mali parvienne à demeurer le bastion de la musique mandingue en Afrique : continuer à former la jeunesse et à transmettre les traditions d’hier, à l’image, par exemple, de ce que fait encore aujourd’hui le Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté.

Le Néo Géo de Bintou Simporé, c'est en podcast.

Visuel en Une (c) Getty Images / Jeff Kravitz / Contributeur