Aller au contenu principal
Le classico de Néo Géo : « Entre Dos Aguas » de Paco de Lucía

Le classico de Néo Géo : « Entre Dos Aguas » de Paco de Lucía

Dans Néo Géo, Jean Rouzaud évoque cet hymne, flamenco, de la Movida espagnole des années 80.

Par Bastien Stisi
paco de lucia dos aguas

Le classico de Néo Géo, la séquence qui réécoute ou découvre une chanson emblématique des musiques actuelles, s’intéressait ce dimanche à Paco de Lucía, le musicien espagnol que nous raconte Jean Rouzaud (lui-même grand danseur, jadis, de flamenco), qui revient sur ce morceau emblématique de la Movida madrilène et espagnole : « Entre Dos Aguas ».

Ce morceau de six minutes, composé en 1975, est rapidement considéré comme l’incarnation du « Nouveau flamenco », notamment parce qu’il ajoute, sur les bases du flamenco traditionnel, des percussions (ici en l’occurrence : tablas indiennes ou cajon péruvien), un ajout, forcément, critiqué par les puristes de l’époque (il en est ainsi de toutes les révolutions, musicales ou autres).

Devenu hymne d’une génération libérée et avant-gardiste (celle de la Movida donc, soit Almodóvar and co), le morceau sera utilisé, en 1984, dans la B.O. du film de Stephen Fears The Hit, ou plus récemment, preuve évidente que le morceau incarne à lui seul cet Espagne libérée, moderne et proche, toutefois, de ses plus pures traditions, chez Woody Allen, dans son très libertin Vicky Cristina Barcelona, le seul de ses films tournés du côté du territoire ibérique et de Barcelone.

Sinon, l’émission complète de Néo Géo de ce dimanche 18 février se réécoute, également, en intégralité.

Visuel : (c) Getty Images / ullstein bild Dtl.