Aller au contenu principal
Buju Banton

Le Classico de Néo Géo : « Hills and Valleys » de Buju Banton

Un très grand classique de la musique reggae dans Néo Géo.

Par La rédac

Chaque semaine, le Néo Géo de Bintou Simporé vous propose de réécouter ou de découvrir une chanson emblématique de l'histoire des musiques actuelles : c’est le Classico de Néo Géo. Cette semaine : « Hills and Valleys » de Buju Banton, raconté par Judah Roger

« Hills and Valleys » est un gros classique du reggae moderne, interprété par le nom moins fameux Buju Banton - de son vrai nom Mark Myrie - superstar à la voix rocailleuse (en patois jamaïcain, « Banton » fait référence à quelqu'un qui a une grosse voix, une forte présence et un don certain pour l'élocution).

Déjà, rien que le titre fait voyager , avant même d'écouter la chanson, on est projeté a travers « les collines et les vallées » de la luxuriante île de la Jamaïque. On s'imagine fort bien naviguer dans cette nature qui n’aurait rien à envier a la peinture du Douanier Rousseau... Sorti en 1998 en single sur le label Penthouse de Donovan Germain, ce titre confirme le revirement spirituel de Buju, déjà envisagé sur son album précédent 'Til Shiloh. Buju nous avait en effet jusqu’alors plutôt habitué à des lyrics aux ras des pâquerettes, ambiances ghetto, scène de cul et flingues sur la tempe. C’est après l’assassinat de deux de ses proches que le déclic intervient : il embrassera la foi rasta, et se concentrera sur des lyrics conscients.

Emprisonné pendant dix ans pour possession et trafic de cocaïne dans une prison de Floride, qui a été écourtée après l’abandon de charges concernant la possession d’armes à feu, le Jamaïcain a été libéré récemment.

Icône en Jamaïque, où il est adulé comme un des plus grands noms de la musique de l’île, il a aussi été plusieurs fois au coeur de polémiques sur l’homophobie, notamment avec des titres comme « Boom Bye Bye », appel au meurtre homophobe qu’il avait écrit très jeune, mais qu’il n’avait jamais cessé de chanter. Buju Banton est rentré en Jamaïque et a déjà annoncé une série de concerts.

Le Néo Géo du dimanche 3 février 2019, en podcast.