Aller au contenu principal
Le Classico de Néo Géo : « Jarabi » de Kassé Mady Diabaté, avec Afrocubism

Le Classico de Néo Géo : « Jarabi » de Kassé Mady Diabaté, avec Afrocubism

Le griot malien est décédé en mai dernier. Une nouvelle fois, Nova lui rend hommage.

Par La rédac

Le classico de ce dimanche, dans Néo Géo - qui revisite toutes les semaines un morceau culte, se positionne aujourd’hui du côté du Mali. Le journaliste Patrick Labesse rend ainsi hommage à celui qu’on surnommait « la voix d’or du Mali », l’immense chanteur Kassé Mady Diabaté décédé au mois de mai dernier, lui qui appartient à la même génération que le très célèbre Salif Keita. Griot éminemment respecté au Mali et protecteur de la culture traditionnelle mandingue, Kassé Mady Diabaté a également intégré très tôt les métissages afro-cubains puis flamenco grâce à des nombreux voyages dans le monde entier, avant de goûter au blues à l’invitation de Taj Mahal. Ces dernières années, le cousin du joueur de kora Toumani Diabaté (lui-même père de Sidiki Diabaté, connu en France parce que Booba l’a repris sur « Validé », et parce qu’il a joué avec M sur Lamomali), a joué aux côtés de Ballaké Sissoko et du violoncelliste Vincent Segal, qui produisait son dernier album Kiriké, paru chez No Format en 2014. Rendons-lui hommage.

Le dernier Néo Géo de la saison, qui a vu défiler en son sein Angélique Kidjo, Plaza Francia Orchestra ou encore Toto la Momposina, est à réécouter en intégralité.

Texte issu de la chronique de Patrick Labesse dans Néo Géo.