Aller au contenu principal
Le festival le plus bidon de l’histoire raconté dans un docu

Le festival le plus bidon de l’histoire raconté dans un docu

11 000 euros le pass VIP pour manger du fromage sur du pain de mie, bienvenue au Fyre Festival.

Par Morane Aubert

Le Fyre Festival fait l’objet d’une nouvelle série documentaire qui sera diffusée en 2019 sur la plateforme de vidéo à la demande américaine Hulu. L’évènement, qui se tenait sur deux week-ends en avril et mai 2017, annoncé dans un lieu paradisiaque (une île des Bahamas), a finalement abouti sur un énorme fiasco. Organisé par le rappeur Ja Rule et l’entrepreneur Billy McFarland, le festival avait à la base tout d’un Coachella, en beaucoup plus haut de gamme.

À l’affiche, Migos, Major Lazer, Blink 182, Disclosure, des gros noms associés à des activités assez cool pour justifier un pass à près de 400 euros (11 000 pour les VIP), du kayak, relaxation, yoga, massages… Sauf qu'une fois arrivés sur place, les festivaliers ont vite déchanté, comme le raconte ce jeune américain dans un vlog. Des campements loin d’être terminés, un accès limité à tout ce qui pouvait concerner les premières nécessités (nourriture, toilettes), des problèmes de transport avec des heures de retard pour les avions, et bien sûr, les concerts annulés. De nombreux médias en font rapidement l’une des plus grosses escroqueries de l’année.

En juin dernier, Billy McFarland était arrêté pour « fraude électronique ». Devant le juge, le jeune entrepreneur a plaidé coupable et risquerait aujourd’hui plusieurs dizaines d’années de prisons. Il aurait déclaré « avoir sous-estimé les ressources nécessaires pour organiser un évènement d’une telle amplitude » avant de s’excuser auprès de ses investisseurs, son équipe, sa famille et les soutiens qu’il a « laissé tomber », comme le rapporte le Guardian. Une histoire bientôt racontée dans une série documentaire donc, qui compilera des archives vidéos de l’évènement, des documents inédits et des enregistrements sonores. Vivement.

Visuel : © Capture d'écran Youtube / Austin Mills