Aller au contenu principal

Les États-Unis commandent 150 clones du chien sauveteur du 11 septembre

Dix-sept ans après l’effondrement du World Trade Center, le gouvernement honore la mémoire des victimes de la manière la plus étrange qui soit.

Par Clémentine Spiler

En Corée du Sud, une société de biotechnologies du nom de Soam Biotech propose de « ressusciter votre chien ». Spécialisée dans le clonage, la firme permet de dupliquer les compagnons décédés pour la modique somme de 100 000 dollars. Elle fait l’objet d’un reportage photo assez surréaliste dans la revue 6 mois, un reportage dans lequel on apprend notamment que le gouvernement américain a « commandé 150 copies » du berger allemand utilisé par les sauveteurs le 11 septembre 2001 pour retrouver les victimes.

Les tissus de Trakr (c’était le nom du chien, décédé depuis) sont conservés à Séoul. Ses cellules sont régulièrement injectées dans des ovocytes, et les embrayons implantés dans l’utérus d’une mère porteuse. Un drôle d’hommage, dix-sept ans après la tragédie qui a frappé les États-Unis en 2001, lorsque deux avions s'étaient écrasés sur les tours jumelles du World Trade Center, à New York. Et pour ne rien arranger, on apprend également dans ce reportage que Soam Biotech essaie de donner naissance à un mammouth, à partir de tissus retrouvés en Sibérie.