Aller au contenu principal

Lomepal pose avec L’Impératrice

« J’suis né pour briller pas pour rester sage »

Par Bastien Stisi
L'Impératrice

En 2016, et alors qu’il n’avait pas encore sorti cet album, Flip, bourré de tubes (« Palpal », « Pommade », « Yeux disent », « Ray Liotta »…), et tellement populaire qu’il devait rapidement sortir en version deluxe, le rappeur parisien Lomepal sortait l’EP ODSL, un EP pourvu d’un titre notamment remixé par le producteur Superpoze (« R2D2 », avec des bruits du petit robot de Star Wars), et aussi d’un autre, « Achille ». « J’suis né pour briller pas pour rester sage », indiquait-il alors.

Plus de deux ans plus tard, et parce qu’il s’entend plutôt bien avec les membres de L’Impératrice (le rappeur s’est retrouvé souvent avec les popeux sur scène au printemps, et notamment lors du live du groupe au Casino de Paris), Lomepal réutilise ce texte, que beaucoup ont manifestement oublié. Et l’affirme de nouveau : « J’suis né pour briller pas pour rester sage ».

« Là-haut » (le duo de Lomepal et de L'Impératrice, donc) c’est un retour aux sources et à un passé ancien, aussi, pour L’Impératrice, puisque, et là encore peu s’en souviennent, le premier EP du groupe parisien (L’Impératrice, 2012, Cracki Records) était notamment porté par la voix du rappeur Mike Larry The Classic, dans un style toutefois bien lointain de celui de Lomepal et dans une langue autre, puisque Mike rappait alors en Anglais.

C’est l’occasion d’en parler : L’Impératrice se produira à l’Olympia les 29 et 30 janvier 2019, a annoncé une tournée des USA en mai.

Visuel : (c) pochette de « Là-haut » de L'Impératrice feat Lomepal