Aller au contenu principal
Marsatac

Marsatac ouvre l'été sous le soleil

Et Nova y va, forcément

Par Camille Diao et Jeanne Lacaille

Le weekend dernier, c'est à Marseille que Nova posait ses valises (et son studio mobile) pour assister à l'un des festivals indispensables de ce début d'été : Marsatac !

Au pied du stade Vélodrome et deux soirs durant, une trentaine d'artistes se sont succédé sur les scènes du Parc Chanot devant 35 000 festivaliers venus célébrer les 20 ans du festival. Et comme d'habitude, il y en avait pour les fans de hip-hop comme pour ceux de musique électronique, avec IAM et Paul Kalbrenner, Nekfeu et Nina Kraviz, Lomepal et Chloé, Roméo Elvis et Boris Brechja...

Camille Diao et Jeanne Lacaille ont tendu le micro aux artistes et aux festivaliers, pour vous faire vivre Marsatac comme si vous y étiez, lors d'une émission en direct sur Nova le samedi soir de 21h à 23h, ainsi que dimanche toute la journée avec les trois reportages "Nova y va" ci-dessous.

En tout début de soirée, c'est le jeune rappeur parisien Lord Esperanza qu'on a croisé dans les loges à quelques minutes de son concert. Un peu plus tard, les punk-rappers américains de Ho99o9 nous ont livré leur vision de la fin du monde.

Nova à Marsatac, c'est aussi un micro tendu aux musiques électroniques. Au féminin, avec la productrice-compositrice-chercheuse-sonore Chloé, qui présentait vendredi soir une version live de son dernier album : Endless Revisions (Lumière Noire), nous parle de son amour des grands espaces et de la nécessité d'expérimenter. Au pluriel, avec La Fine Equipe + Fulgeance + Haring, au total six beatmakers réunis sous la bannière de Gangue à l'initiative  des festivals Marsatac, Dour et Nördik Impakt. Ce nouveau projet expérimental était présenté pour la toute première fois en live à Marseille, avec succès.

Nous terminons par un rencard avec Myth Syzer à minuit pile, une discussion post-concert avec Lomepal et un passage par le stand Levis Tailor Shop pour customiser nos jeans. Les festivaliers ont pu y apporter leurs plus belles pièces pour les personnaliser à l'envi : franges, pin's, coups de ciseaux et patchs pour s'inscrire dans l'héritage du mythique jean, compagnon de route indispensable de nombreuses scènes musicales. Nous y avons aussi croisé les influenceuses Laurianne Melierre et Fatou N'Diaye de Black Beauty Bag. C'est ainsi que se terminent nos aventures ensoleillées à Marsatac.