Aller au contenu principal
Minyo Crusaders, la cumbia venue du Japon

Minyo Crusaders, la cumbia venue du Japon

Nouvo Nova : « Kushimoto Bushi » de Minyo Crusaders.

Par La programmation musicale.

Chaque jour, Nova met un coup de projecteur sur une nouveauté : le Nouvo Nova vous présente dorénavant les coups de coeurs de la programmation, afin que vous ne ratiez rien des dernières trouvailles qui nous ont titillé l’oreille. Aujourd'hui : « Kushimoto Bushi » de Minyo Crusaders.

Avez-vous déjà entendu de la cumbia japonaise ? Non ? Alors le morceau du jour est pour vous : depuis l’est de Tokyo, les Minyo Crusaders fusionnent folklore japonais et rythmes afro-latins sur un premier album surprenant, Echoes of Japan. C’est après le séisme meurtrier de 2011 et l’accident de Fukushima qui l’a suivi que le guitariste Katsumi Tanaka, leader du groupe passionné de sons d’ailleurs, s’est plongé dans la musique folklorique de son propre pays. C’est là qu’il s’est passionné pour le min’yō, le chant des pêcheurs, des sumos et des charbonniers — en somme le répertoire populaire oublié. Avec neuf autres musiciens issus de tous les styles, Tanaka forme donc les Minyo Crusaders, ravivant ces chants de villageois sur des instrumentations inattendues inspirées par les rythmes du monde entier, passant entre autres par la biguine, l’afro-funk ou encore, donc, la cumbia, sur ce premier titre étonnant.

Visuel (c) pochette de Echoes of Japan de Minyo Crusaders