Aller au contenu principal

Julien Gasc | Bordeaux

Born Bad, coté sweet.

11 octobre 2017
Par captain -xxx-
Julien Gasc | Bordeaux.

Les Dandys, c'est parfois (souvent) énervant. L'affectation, la pose, le snobisme, tout cela lasse vite et incline à chercher du regard où diable se tient la guillotine la plus proche. Car, oui, en matière de dandysme, il est bon d'être exigeant et de ne laisser charmer que par ceux qui marient avec aisance la classe totale et l'autodérision assumée.

Non, ne désespérez pas, ça n'est pas impossible ! À preuve, on vous en a trouvé un,en la personne de Julien Gasc, ci devant chanteur d'Aquaserge et néanmoins plus que fréquentable en solo.

Ça n'est pas facile d'être un homme de nos jours et de revendiquer ses fragilités, ses doutes et autres questionnements existentiels voire, à l'occasion, la pulsion irrépressible d'une bonne vieille provoc' de derrière les fagots et d'en faire un tout cohérent, soluble dans une pop aussi sensible  que subtile, mais toujours de haut niveau.

Alors, oui, on aime ce numéro d'équilibrisme perpétuel initié avec "Cerf, Biche et Faon" et confirmé sur le dernier "Kiss me You fool !" et donc, on ne saurait trop vous conseiller de remuer vos os (puis vos fesses) jusqu'à l'écrin si classieux du Void pour y savourer cette unique date bordelaise du "Bandax Tour" qui va s'avérer indispensable au bon développement de votre libido comme à celui de votre cerveau.

Le bal débutera par les arpèges dub déviantes (car absolument pas jamaïcaines) de La Flemme *, le projet envapé et en 2D (comme Déglingo-Dandy) du bon Steve Artur, (triturations de MPC entre illuminations, houblon, Picon, Albion et damnation).

Bordeaux, dans les tréfonds du Void (rue du Mirail), mardi 24 octobre.

*je ne sais pas pourquoi, mais j'aime bien ce nom...