Aller au contenu principal

Marsatac a 20 ans | Marseille

Dans le grand bain des musiques d'aujourd'hui !

11 mai 2018
Par Baba Squaaly
Marsatac

Vingt ans déjà ! Si quelques-uns s’en rappellent comme si c’était hier, d’autres n’en ont aucun souvenir et pour cause, ils étaient trop jeune ou n’étaient même encore pas nés. En vingt ans, Marsatac a su se renouveler, dénicher à chaque édition les nouveaux talents qui comptent désormais et s’assurer la présence des tontons qui ancrent le festival dans l’histoire. Parfois les premiers sont devenus des tontons et revenus en tant que tel. Marsatac a su faire avec le temps... le temps, les intempéries et les imprévus ! Son équipe pourrait écrire un livre. De l’Espace Julien au Parc Chanot en passant par le Dock des Suds, l’Hôpital Caroline, La Friche La Belle de Mai et le J4., Marsatac n’a jamais eu le temps de s’encrouter. « Depuis l’an dernier, nous sommes installé au Parc Chanot, en pleine ville, juste à la sortie du métro » commente Béatrice Desgranges, la directrice du festival. « Le Parc Chanot n’est pas le plus moche des parcs expo » ajoute celle qui en a vus des hangars en grande périphérie des villes, transformés en salle de concerts. Pas le plus moche, certes, mais pas non plus le plus simple à sonoriser, c’est pourquoi, fort d’une première expérience dans ce vaste lieu aux multiples halls, il a été décidé pour le confort du public d’installer sa plus grande scène, en plein-air, sur une pelouse qui pourra accueillir si besoin est, la totalité des spectateurs présents. « Si tout le monde veut voir, tout le monde verra ! » insiste Béa.

Cette année, Marsatac devance l’appel avec une édition en juin (15, 16 et 17 juin), histoire d’ouvrir l’été en beauté. Comme un vieux rêve qui se réaliserait enfin cette édition, celle des vingt ans du festival, voit plus grand avec un “closing” on the beach (Plage du Petit Roucas) le dimanche, de l’heure du brunch à celle de l’apéro. Régalade ! « C’est un des nos vieux souhaits qui se réalise. Produire, organiser à Marseille sans jouer avec les atouts de Marseille était frustrant. C’est un beau symbole pour nos 20 ans. La persévérance, l’obstination et le sérieux paient. On a su faire évoluer notre demande » commente Béa. « Forcément la prog’ sera plus smooth pour que festivaliers et familles puissent partager cet après-midi de 12h30 à 20h »

Côté prog, le site marsatac.com et son petit canard jaune en guise de curseur de souris présentent l’intégralité des invités de cette édition aux 20 bougies. Pour la faire courte, sache qu’il y aura beaucoup de hip-hop francophone mais pas que... Te voilà, bien avancé(e) ! Quelques noms lâchés par Béa pour satisfaire ta curiosité en attendant le coup de clic salutaire ici : « Lomepal et Roméo Elvis proposeront ensemble sur la grande scène vendredi un show exclusif de deux heures estampillé Marsatac. Attention début de leur show à 18h45 ! Juste après, IAM viendra souffler sur scène les 20 ans de L’École du Micro d’Argent ». Belle, comme on dit du Vieux-Port à Plan de Cuques et de Bonneveine aux Aygalades. « Paul Kalkbrenner sera là aussi. C’est notre tête d’affiche du samedi » précise Béa. « Cela fait 5 ans qu’il n’avait pas sorti d’album. Chloé présentera, elle son dernier projet, un show bluffant aux sons et visuels mêlés. L’éclectique Ben UFO plutôt rare par ici, prendra les platines pour un set à la croisée des genres. Nasser qu’on suit depuis leur début et que l’on a déjà invités à plusieurs reprises seront sur la grande scène cette fois-ci avec un show plus électro que rock. »

Rien que ça... tu plonges ! Mais il y a tout le reste de la prog' et les à-côtés, des espaces de vie à la disco sensorielle... Et il y a la mer pour le final.

Bienvenue à Marsatac, bienvenue à Marseille, et pour tous ceux qui ne seront pas de l’aventure, Nova est sur le coup pour un direct samedi 16 mai de 21 heures à minuit.

Nova aime Marsatac, Nova offre des places avec le mot de passe lâché sur la page facebook Nova Aime.

 

Marsatac au Parc Chanot (Rond-Point des Prado – 13008 Marseille) les vendredi 15 et samedi 16 juin + Closing on the beach sur la Plage du Petit Roucas (13008) dimanche 17 juin de 12h30 à 20h. Vendredi ou samedi : 44 € en prévente – 50 € sur place. Pass 2 jours : 72 € uniquement en prévente. Le dimanche à la plage : 9,50 € pour les festivaliers – 17,50 € pour les autres.