Aller au contenu principal

Motel Machine : Kornél Kovács, Anais Leszcynska | Paris

L’été arrive à La Machine du Moulin Rouge et pour sa saison estivale, elle se transforme en véritable Motel, du basement au Toit. Zoom sur la soirée du 19 juillet !

11 juillet 2019
Par Marine Bidegain
Motel Machine : Kornél Kovács, Anais Leszcynska | Paris

Après une longue et brûlante journée sur la route, le Motel Machine accueille tous les voyageurs. Zone de tous les possible, non-lieu par excellence.

Au Motel Machine, tous les week-ends, on y croise Thelma et Louise en cavale dans un décors entre Pulp Fiction et le terrifiant Bates Motel, pour passer de l’autre coté, le temps d’une nuit, a la manière d’un Twin Peaks de fête. Au Motel Machine on y rentre avec la certitude de passer un bon moment, de faire des découvertes improbables, des rencontres inoubliables, et de se laisser surprendre dans les méandres d’une nuit envoûtante, de danses bouillonnantes.

Dès la tombée de la nuit, depuis le Toit du Motel Machine, on voit la ville s’illuminer, on fait halte en buvant un verre, entre chien et loup, avant de se laisser happer par le bouillonnement du Club. Tout en bas, on descend se déhancher, s’oublier. C’est la fièvre du Motel Machine avec plus de 20 clubs à la programmation éclectique, ouverte et curieuse : on mélange les genres et les invite au dialogue, à partager et célébrer la musique dans un esprit bienveillant. Cet été, chaque nuit résonnera différente: hip-hop, house, techno, disco ...

Et le 16 juillet, voilà d’ailleurs un line-up qui crie le sable chaud et la séance de bronzage au bord de la piscine ! Pour la septième nuit au Motel, place à Kornél Kovács, magicien emblématique de la house à la sauce scandinave, cosmique et lumineuse, et à une de nos locales préférées, Anais Leszcynska. Tous deux sont bien décidés à faire grimper à renfort de vibes disco, balearic et nordiques l'indice UV dans le basement.

En avril dernier, Kornél Kovács sortait son deuxième album, “Stokholm Marathon”, un véritable soleil qui vient illuminer les jours de grisaille du grand nord. Il prouve encore une fois qu’il maîtrise la dance music, avec ses titres doucement mélancoliques, une vague de downtempo, et des sonorités joyeuses et psyché.

Nova vous offre des places pour la soirée ! Jouez juste en dessous avec le mot de passe de la page facebook Nova Aime.

Motel Machine : Kornél Kovács, Anais Leszcynska | le 19 juillet de de 23:59 à 06:00 | Billets ici | Event ici.