Aller au contenu principal

Salon du livre du Mémorial de la Shoah | Paris

Jusqu’au 16 juin, prenons le temps de nous souvenir.

11 juin 2019
Par Marine Bidegain
Salon du livre du Mémorial de la Shoah | Paris

Ne laissons pas les souvenirs historiques prendre la poussière ! Continuons d’honorer la mémoire de ceux qui ont subi le joug de puissants oppresseurs.

Pour la troisième édition du Salon du livre du Mémorial de la Shoah, le témoignage tient une place centrale : récits de vie ou de survie, essais et oeuvres littéraires, mais aussi poésie comme résistance et dépassement du désastre. Trois jours durant, le Mémorial de la Shoah accueille écrivains, chercheurs, comédiens, musiciens autour de parutions récentes qui déclinent les différentes formes de transmission de la mémoire, et invitent au plaisir du livre.
Ci-dessous, petit trailer croustillant !

On pourra notamment assister à une rencontre avec  Janine Altounian, auteure de l’ouvrage “L’Effacement des lieux”. Recourant à l’autobiographie et à la psychanalyse, l’essayiste témoigne de son expérience d’analysante singulière et cherche à traduire les traces de la disparition d’une culture et de ses lieux. Elle décline d’ailleurs les conditions de cette traduction selon trois perspectives : d’abord, l’expérience d’effacement demande à être traduite dans la langue de l’autre pour s’inscrire dans le mode. Ensuite, c’est par ce travail-même que les futures générations, héritières d’un crime de masse, peuvent subjectiver et transmettre leur histoire. Enfin, ce travail requiert un temps long et le passage de plusieurs générations avant que ce qui a pu être “traduit” au “pays d’accueil” s’inscrive dans le champ culturel et politique de celui-ci.

On se réunira également autour d’Albert Cohen, à l’occasion de la parution de “Solal et les Solal” (2018), un ouvrage réunissant les 4 tomes de l’épopée littéraire qui a fait le succès de son auteur.

solal

Et oui, vous connaissiez sans doute “Belle du Seigneur” (1968), mais quid des 3 autres grands chapitres de ce cycle romanesque ? Inaugurée une quarantaine d’années plus tôt avec "Solal" (1930), cette tétralogie narre la vie aventureuse d’un “enfant prodigue du ghetto à la poursuite d’un rêve d’Europe”, entre ascension fulgurante et chute tragique, fantaisie baroque et rêve lyrique, dans une alternance d’épisodes dramatiques et comiques.

Bilan : n’oublions pas de nous souvenir ! À ce propos, ça tombe bien, Nova vous offre des places pour ces deux rencontres qui s’annoncent passionnantes. Jouez juste en dessous avec le mot de passe de la page facebook Nova Aime pour tenter d’en remporter !

Salon du livre du Mémorial de la Shoah | du jeudi 13 au dimanche 16 juin au Mémorial de la Shoah (17 Rue Geoffroy l'Asnier, 75004 Paris)

Rencontre “L’Effacement des lieux” | dimanche 16 juin
Horaires : 14h30
Lieu : Auditorium Edmond J. Safra
Participants : 120 maximum

Rencontre Albert Cohen | dimanche 16 juin
Horaires : 16h30
Lieu : Auditorium Edmond J. Safra
Participants : 120 maximum

Les infos sur le site ici.