Aller au contenu principal

Thomas de Pourquery & Supersonic | Paris

Ne jamais s'arrêter de rêver : jazz onirique et chamanique à la Gaîté Lyrique

12 février 2018
Par Quentis
Ne jamais s'arrêter de rêver : jazz onirique et chamanique à la Gaîté Lyrique

De sacrés phénomènes que Thomas de Pourquery et ses acolytes de Supersonic... Bêtes de scènes et musiciens hors-pairs, les membres de ce jazz-band explosif pensaient en avoir fini avec leur projet jusqu'à ce qu'une prémonition ne viennent les rappeler à leur devoir...

« Alors que je fais rarement des rêves de musique - J'étais comme un petit oiseau dans un immense hangar désaffecté à ciel ouvert. Je pouvais toucher les clefs du saxophone, me poser sur une syllabe, et puis tout à coup sauter sur les touches du piano, ou faire du trampoline sur la corde grave de la basse (…) Fasciné par ce son intersidéral qui me caressait, je n'entendais pas de mélodies mais une énergie, des ondes où se lover. (…) Pour tout compositeur, il y a toujours le challenge infernal de "faire oeuvre" de "se raconter" et à mon réveil j'ai eu ce déclic, j'avais compris. Il ne fallait qu'écrire des prétextes pour que la machine puisse continuer à vibrer »

Les vibrations en questions sont des ondes forcément positives : Sons of Love, paru l'an dernier, est une déclaration d'amour à la musique que le groupe a appris chaque jours pendant trois ans dans un squat de Montmartre, l'école de la rue et de la débrouille qui est aujourd'hui consacrée sur les plus belles scènes.

La Gaîté Lyrique fait partie de ces dernières et accueillera Thomas de Pourquery & Supersonic ce vendredi 16 mars pour une soirée forcément exceptionnelle, rassemblant également leurs amis répondant aux noms de Laurent Bardainne, Fabrice Martinez, Edward Perraud, Frederick Galiay ou encore Arnaud Roulin. Gagnez vos places pour l'évènement en participant au gratos de Radio Nova (dont le mot de passe est là).

 

Retrouvez le podcast de son Passage Express !

Thomas de Pourquery & Supersonic | Paris || vendredi 16 février à 19h30 || à la Gaîté Lyrique, 3bis Rue Papin dans le 3ème arrondissement || métro Réaumur-Sébastopol || ici l'event || 18\ 23 euros