Aller au contenu principal

Quand les arrêts de bus affichent la Police

A Londres, les Anarchistes ne marquent pas d'arrêt.

Par Estelle Honnorat

Mauvaise pub pour les policiers du Grand Londres ! Les anarchistes anonymes du Special Patrol Group (SPG) ont encore placardé leurs créations aux arrêts de bus de la capitale pour dénoncer et afficher les déboires des forces de l'ordre.

On se souvient de leur assaut anti-racisme et anti-consumériste à l'heure des sapins de Noël l'année dernière dans les Métros souterrains. Mais il faut bien le dire, ils ont de nouveau frappé fort. En utilisant la même police d'écriture que celle utilisée par la Police elle-même, ils ont détourné la campagne officielle des officiers pour dénoncer leurs travers. 

Les fausses publicités du groupe SPG se sont répandues de façon pandémique sur toute la ville. Hier matin, les Londoniens auraient déjà aperçu des affiches à Peckham, New Cross, Elephant&Castle, Tower Hamlet, Lewisham, Waterloo, Camberwell ou encore même à Brixton. Et sur Twitter, #ACAB (alias All Cobs Are Bastards : tous les flics sont des bâtards) s'est vu pousser des ailes

Notamment contre les actes de corruption révélés par The Independant l'année dernière, certaines affiches reprennent les chiffres dégagés par l'opération Tiberius, menée en octobre 2001. Elle a permis de découvrir que 42 vieux agents en service ainsi que 19 retraités étaient acteurs d'un réseau de corruption au sein de la police londonienne. Aussi, on notera l'accent mis sur le budget alloué aux dépenses en communication pour délivrer un "message positif" sur les forces de l'ordre aux Londoniens : l'équivalent de presque 1 million d'euros (989,275£ont été investis dans une campagne publicitaire. Pourtant ça, tout le monde le sait bien, les Anglais n'aiment pas payer de taxes. Les anarchistes du SPG s'en sont donc donné à coeur joie et vont même jusqu'à dénoncer un acte de propagande. On a trouvé une affiche jusque sur cette très belle cabine téléphonique : 

Bref, vous l'aurez compris, il y en a partout, Londres est sans dessus-dessous ! Une belle action du groupe qui fait échos aux exactions policières de l'autre côté de l'Atlantique