Aller au contenu principal
Avec Nobody Speak, DJ Shadow sort l'un des clips les plus drôles de l'année

DJ Shadow sort l'un des clips les plus drôles de l'année

Baston en costards.

Par Bastien Stisi

Voilà, l'un des clips les plus drôles de l'année vient d'être dévoilé. Celui qu'a réalisé le vidéaste Sam Piling en l'occurrence, afin d'illustrer « Nobody Speak », ce morceau issu du dernier album de DJ ShadowThe Mountain Will Fall – sur lequel le duo de rappeur / producteur Run The Jewels avait posé son flow acéré et décortiqué il y a quelques semaines. Franchement drôle, parce qu'il met en scène une réunion du G20 (ou de l'ONU peut-être, rien n'assure ni l'un ni l'autre) qui, à force de voir ses intervenants monter gentiment en tension, termine en véritable bagarre de pub, bistrot dans lequel les ivrognes porteraient tous des costards cravates à 10 000 balles pièces et possèderaient chacun les codes nucléaires de leurs États respectifs…

Une manière, pour Shadow et pour Run The Jewels, tous les deux natifs du pays des oncles Bush, de mettre en lumière l'opposition Donald / Hillary qui occupe depuis des mois les esprits des résidents américains (et aussi de pas mal d'autres), et qui tend à évoluer de plus en plus, au fur et à mesure que l'échéance électorale se rapproche, en un petit règlement de compte personnel et parfois légèrement infantile... 

Comme dans ces blockbusters américains auxquels les enveloppes de production ont légèrement fait tourner la tête (et rehaussé les sentiments patriotiques), la scène finale oppose les deux querelleurs premiers l'un à l'autre, en lutte avec le drapeau américain comme arme de combat...L'embrochement de l'un par l'autre, finalement, est interrompu par le regard d'une femme de ménage incrédule, dans lequel l'on constate l'ampleur du désastre laissé par ce gros combat de coqs à l'ego un petit peu trop important. Comme un symbole de cet Amérique qui dirait : « hey stop, on se calme un peu les gars, on revient à l'essentiel ? »