Aller au contenu principal
Le clip de la semaine #99 : Yael Naim

Le clip de la semaine #99 : Yael Naim

Ode à la lâcheté.

Par Clementine Spiler

Yael Naim meets Stromae. Pour sa dernière vidéo, la chanteuse franco-israélienne a fait appel à Mosaert, le label de l’artiste belge. C’est donc un trio qui a réalisé ce clip : Stromae, mais aussi son frère, le directeur artistique du label et réalisateur Luc Junior Tam, ainsi que Martin Scali, un autre réalisateur que l’on trouve habituellement sur les plateaux de Wes Anderson.

La légende, comme le rapporte Nowness, veut que Yael Naim ait contacté Stromae après avoir appris que sa chanson Coward l’avait ému aux larmes. Entouré de ses deux acolytes il a donc réalisé un clip non moins émouvant. On y trouve une dame âgée, super-héroïne à la retraite, qui ré-enfile son costume, dans un déni complet de son âge avancé. 

Toujours au site américain, le trio raconte que: “la vidéo questionne le sentiment de lâcheté. Il est illustré par le refus de notre héroïne d’accepter sa propre réalité. Une réalité qui la forcerait à entamer une nouvelle étape de sa vie. Elle questionne aussi la ligne très fine et particulièrement subjective qui sépare le courage et la lâcheté. Jusqu’à quel point la ténacité peut-elle être vue comme du courage ? N’est-ce simplement de la peur ?

Une vidéo qui vient illustrer le titre, et l’album introspectif de la chanteuse, Older, sorti le 5 janvier 2015, une analyse élégante de la maturité. 

Pour les fidèles : il y a aussi cette Nova Session tourné à la maison et datant de 2014, à revoir ci-dessous :