Aller au contenu principal

Galerie : quand Television était en cure de désintox

Le séjour qui a retardé le second album...

Par Morane Aubert

En 1977, Richard Lloyd, membre du groupe de proto-punk Television, fait un séjour à l’hôpital pour désintox. Le photographe GODLIS - qui depuis 1976 documente l’émergence de la scène punk à New York en tirant le portait des Ramones et des Talking Heads notamment - a capté les instants de captivité du guitariste, pour une synthèse parfaite de l’esprit du genre musical. 

Photo : © GODLIS

Comme le rapporte Dazed, Richard Lloyd devait se rendre à l’hôpital Beh Israel, à proximité de l’East Village, pour purifier son sang, après une trop grosse consommation de drogues. Le groupe a demandé à GODLIS de réaliser un essai photographique à partir de ce séjour, afin d’expliquer à leurs fans pourquoi la sortie de leur second album, Adventure, devrait être retardée. La série finit par atterrir dans NME et dans le magazine américain Creem. 

Photo : © GODLIS 

Godlis se souvient pour Dazed : "Ça me paraît incroyable aujourd’hui, le fait qu’on ait pu photographier avec autant de liberté dans l’hôpital ce jour-là. On était une grosse bande à débarquer là-bas. Tout le monde s’en foutait."

Photo : © GODLIS

Le groupe s'éteint finalement en 1978, année de la sortie d’Adventure, avant de se reformer en 1992. Ils seraient actuellement en train de travailler sur un nouvel album, sans Richard Lloyd, dont le groupe se séparait en 2007.

Photo : © GODLIS

Photo : © GODLIS

Godlis sortait il y a quelques mois un livre, History Is Made At Night, témoignage de l’effervescence de la scène punk entre 1976 et 1979 dans un lieu précis : le CBGB, un club de New York qui a voyait notamment passer les Ramones, Television, Patti Smith, Blondie ou encore les Talking Heads. 

Visuel de couverture : © GODLIS