Aller au contenu principal

Trump reçoit un dossier de compliments sur lui-même deux fois par jour

Surréaliste.

Par Clémentine Spiler

Pour bien commencer la journée, au lieu d’ennuyeux dossiers secret-défense, ou de courbes du chômage, Donald Trump reçoit sur son bureau un dossier de première importance. Il s’agit d’une compilation de tweets, d’articles, de commentaires positifs relevés dans la presse et sur les réseaux sociaux. En sirotant son café, Donald peut donc se délecter de sa gloire, se rappeler de sa grandeur, de sa beauté, de son intelligence supérieure et de son incommensurable classe.  

Rebelote à 16h30. L’un des conseillers du Président - Vice suggère d’ailleurs qu’ils se battent pour le faire - a le privilège d’apporter un nouveau dossier. Plusieurs sources à la Maison-Blanche l’ont affublé du surnom « document de propagande » tant l’équipe présidentielle tient à ce qu’il soit « putain de positif ». 

Vice explique que dès six heures du matin, une équipe affiliée au Comité National Républicain scanne la presse, les réseaux sociaux, et les chaînes de télévision à la recherche de la moindre miette de compliment pour satisfaire Donald. Toutes les trente minutes, il font remonter leurs trouvailles au service communication de la Maison-Blanche, captures d’écran, tweets et retranscriptions à l’appui.  

« Peut-être que c’est une bonne chose pour le pays que le Président soit de bonne humeur le matin », a déclaré à Vice un officiel du Parti républicain. En effet, on prie pour que ces équipes ne s’arrêtent pour rien au monde. On est déjà pas si loin d’une guerre nucléaire, si l’un de ces dossiers ne s’avère pas « putain de positif », on pourrait tous y passer.

Visuel © Wikimedia/Gage Skidmore