Aller au contenu principal
« Seeds » : le clip d’une Camille toujours aussi engagée

« Seeds » : le clip d’une Camille toujours aussi engagée

« C’est une chanson malgré tout assez douce qui va au-delà de la colère »

Par Bastien Stisi

Camille aime ne pas porter de chaussures (même quand elle est l’invitée d’On n’est pas couchés, où les invités portent pourtant généralement de très belles paires de chaussures). Camille aime la nature et les démarches visant à la préserver le plus possible (elle s’interrogeait même sur la possibilité de planter des « Twix », sur le morceau du même nom). Avec « Seeds » (tiens, encore une histoire de graine), Camille prouve une fois encore son engagement écolo-responsable, et sa volonté de dire « y a urgence, on se bouge ».

À propos de « Seeds », elle affirme  : « J’ai composé seule cette chanson et nous y avons apposé ce pattern de tambour avec Clément. J’ai voulu faire un disque tout en français mais celle-ci a résisté ! C’est une sorte de “protest song”. Je parle de l’industrialisation des semences mais aussi par extension de l’exploitation des semences humaines. C’est une chanson malgré tout assez douce qui va au-delà de la colère. »

« Seeds », après « Fontaine de Lait » est aujourd’hui mis en image, par le biais d’un clip mettant en scène Camille herself, vêtue de blanc, puis de rouge, successivement lancée dans un remake (peut-être pas volontaire) d’une scène bien connue de Gladiator (lorsque Russell Crowe - Maximus laisse trainer ses doigts dans les champs de blés, afin d’y rejoindre sa femme décédée) puis allongée dans l’herbe, entourée de pierres formant un cercle (on dirait là un drôle de rite païen). Camille symboliste donc, comme souvent. Gloire au vert.

Visuel : (c) capture d'écran Youtube